parution 01 janvier 2008  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Esotérique, Historique, Horreur

Corpus Hermeticum T3

Les larmes du désert

En Lybie durant la seconde guerre mondiale, nazis et anglais sont confrontés à la puissance des djinns du désert. 3ème unité de lieu et d'action, 3ème écho ésotérique, évoquant le fuyant Corpus Hermeticum...


 Corpus Hermeticum T3 : Les larmes du désert (0), bd chez Soleil de Missoffe, Fino, Arilla
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2008

L'histoire :

En septembre 1942, le désert libyen est le théâtre des affrontements entre les panzers nazis de Rommel et la septième division blindée britannique. Alors que les troupes anglaises espéraient pouvoir se replier jusque Koufra, un ordre étrange leur demande de pousser vers le sud pour intercepter un dignitaire nazi et un mystérieux paquet. Plus tard, les anglais mènent de nuit une opération commando pour accomplir leur mission. L’homme et le paquet récupérés, ils ouvrent ce dernier et découvrent… un bras humain ! Ce bras couvert de symboles arabes intrigue la troupe et suscite une brève séance de torture. L’allemand explique alors être au service du führer, qui cherche à trouver et utiliser la puissance occulte du fameux Corpus Hermeticum. Notamment, les symboles tatoués sur ce bras sont la copie d’un extrait de cet ouvrage mythique, indiquant l’emplacement d’un trésor inestimable. Dubitatifs, les anglais se doivent néanmoins d’aller jusqu’au bout de leur découverte, ne serait-ce que pour avoir un coup d’avance sur leurs ennemis. Guidés par l’allemand, ils dénichent un mausolée caché et y pénètrent. A l’intérieur, un sarcophage est déchiffré : cela parle des djinns, des esprits du mal tout puissants qui attendent d’être sollicités pour se venger des hommes…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Troisième changement de décor et d’époque, pour cette série de one-shots tournant sans cesse autour d’un pot mystique : le Corpus Hermeticum. Rappelons que selon la légende, cet ouvrage renfermerait la totalité des secrets ésotériques qui composent depuis la nuit des temps la trame même de l’univers (de la mort qui tue). Difficile, dans de telles conditions de synopsis, de passer outre le légendaire penchant d’Hitler pour les sciences occultes… Scénarisée par Mathieu Missoffe, d’ordinaire scénariste de polars pour la téloche, l’aventure présente confronte militaires anglais et nazis à la toute-puissance maléfique des djinns du désert, avec la finalité inhérente à la série qui consiste à ne surtout rien révéler sur ledit Corpus Hermeticum. En effet, la frustration est l’essence même du concept : si on en dit trop, si des acteurs s’approchent trop de ce fameux bouquin, patatras, il ne sera plus mystique, donc plus occulte, donc sans intérêt. Cela dit, c’est tout de même un peu décourageant de savoir que chacune de ces quêtes en 1 tome aboutira sur une fin de non recevoir, vaine et frustrante. Revenons à notre bras tatoué. L’épisode est cette fois dessiné par Serge Fino, dont on attend toujours la performance visuelle époustouflante. Comme d’hab, ses personnages flottent souvent dans des cases dépouillées d’arrière-plans. Malgré un manque de personnalité visuelle certain, le dessinateur livre des encrages réalistes fort corrects, qui conviennent parfaitement à la mise en relief de cette énième anecdote ésotérique…

voir la fiche officielle ISBN 9782302000667