parution 01 mai 2003  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Policier, Fantastique - Etrange

Harry Dickson T9

La marque de raspoutine

La mort d’un parapsychologue russe intéresse de près Harry Dickson. Moins fantastique que les autres, cet épisode pâtit toujours d’un rythme poussif.


 Harry Dickson T9 : La marque de raspoutine (0), bd chez Soleil de Nolane, Roman, Huet
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2003

L'histoire :

Quand Miss Symons débarque chez Harry Dickson par une froide journée d’hiver, ce dernier sait déjà qu’elle va lui proposer une affaire tordue. Celle du professeur Kazantsky, parapsychologue d’origine russe, exécuté à son domicile d’un coup de poinçon dans le cœur. Alors que la police s’oriente vers la thèse de l’assassinat politique, Dickson s’intéresse au passé de Kazantsky. Avant de mourir, ce spécialiste de paranormal menait une enquête sur Raspoutine, moine fou et éminence grise du dernier tsar de Russie. Après avoir fouillé l’appartement de Kazantsky avec la bénédiction de Scotland Yard, Dickson et Miss Symons se rendent chez Linyon St-Yves, un mathématicien passionné d’occultisme. Ils le découvrent en train d’expérimenter une psychokinésie, ou stimulation électro-cérébrale sur un cobaye humain en vue d’une torsion de métal à distance…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le paranormal est le fond de commerce de Dickson et de ses deux acolytes, ancêtres londoniens de Mulder et Scully. Toutefois, cet épisode est moins invraisemblable que les précédents. Richard Nolane au scénario (Les tigres volants) parvient à entremêler 2 enquêtes assez rationnelles. Ce nouvel épisode aurait même pu éviter de sombrer dans le fantastique dans la dernière planche. Mais la tare principale de la série demeure un rythme poussif, essentiellement du à de nombreux dialogues superflus. En réduisant de moitié la taille des bulles, Nolane ferait gagner pas mal d’intérêt à ses enquêtes. Parallèlement, le coup de crayon d’Olivier Roman se stabilise. Régulier et moderne sans être révolutionnaire, son dessin illustre efficacement la vie londonienne des années 20. Il est d’ailleurs étonnant que ce dessinateur, par ailleurs occupé à l’illustration de communication, ne participe pas à d’autres séries.

voir la fiche officielle ISBN 9782845655409