parution 01 juin 2003  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy

Les brumes d'Asceltis – cycle 1, T1

La citadelle Oslanne

Une troupe d'aventuriers doit empêcher le retour d'un être malfaisant. Un premier tome maîtrisé pour une trame conventionnelle.


Les brumes d'Asceltis – cycle 1, T1 : La citadelle Oslanne (0), bd chez Soleil de Jarry, Istin, Brants
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2003

L'histoire :

Asceltis, terre féerique et harmonieuse aux mille peuples. Il fut pourtant un temps qui vit 4 races, Scents, Kâgnes, Akorenns et Oslans, se liguer contre une cinquième, les Corgones. Exhortés par leur dieu Azell, ces derniers visaient la conquête du continent d’Amenohir. Azell avait été vaincu et l’équilibre sauvage d’Asceltis rétablie. 8000 ans plus tard, l’esprit d’Azell hante à nouveau les brumes d’Asceltis. L’heure de sa réincarnation est proche. Un concours de circonstance désigne Elya, une jeune guerrière sylve, pour empêcher cette résurrection. Kyrell, dieu des Scents, lui apparaît au cœur des pierres dressées et lui confie la mission de retrouver le tombeau d’Azell. A cet emplacement, elle doit s’emparer des armes du dieu déchu, seules à même de le vaincre avant qu’il ne se réincarne. Pour cette quête, elle s'unit par hasard à un hors-la-loi Oslan, un templier Kâgne et un jeune naadir en fuite prénommé Albian...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Décidément, le Seigneur des Anneaux n’a pas fini de faire des émules ! Une nouvelle fois dans cette fantasy féerique, un méchant dieu est sur le point de se réincarner. Pour éviter qu’il n’étanche sa soif de souffrance, une âme pure qui n’a rien demandé à personne va devoir se taper le boulot et anéantir la bête immonde. Au fil de l’aventure, il se forme inévitablement une équipe complémentaire de derrière les fagots qui n’avait pourtant rien en commun au départ. Mis à part ce lieu-commun scénaristique, il faut avouer que les brumes d’Asceltis se lit avec un grand plaisir. Le dessin de Jean-Luc Istin (Aleph, Le seigneur d’ombre), et les couleurs d’Elsa Brants se marient superbement. Côté récit, Nicolas Jarry pose durant la première moitié de l’album les fondements de son monde féerique. Puis sans s’en rendre compte, le lecteur est happé par un rythme prenant, à la suite de cette petite troupe attachante.

ISBN 9782845654570