Les Carnets de Cerise T1 : Le Zoo pétrifié (0), bd chez Soleil de Chamblain, Neyret ©Soleil édition 2012

Les Carnets de Cerise T1

Le Zoo pétrifié

« Il était une fois », dans une forêt d’automne, une petite fille nommée Cerise… La Collection Métamorphose nous emmène cette fois dans l’univers riche et haut en couleurs d’une fillette curieuse au sourire contagieux…

L'histoire : Cerise a 10 ans et demi. Plus tard, elle veut devenir romancière. Accompagnée de ses deux meilleures amies Line et Erica, elle fouine partout et mène ses enquêtes, dans l’espoir de découvrir quelque incroyable secret. Un jour, planquée dans sa cabane au cœur de la forêt, elle aperçoit un drôle de vieux monsieur couvert de peinture des pieds à la tête. Qui est-il ? Pourquoi personne ne semble le connaître au village ? Pourquoi réapparait-il chaque week-ends, chargé de lourds pots de peinture ? Voilà un mystère pour Cerise ! Les trois filles décident un jour de le suivre à travers la forêt. Elles découvrent un immense mur de béton semblant cacher un lieu oublié. Line et Erica en ont un peu marre de toutes ces magouilles, mais Cerise est toujours curieuse de connaître la vérité. Le jour suivant, elle décide d’enquêter seule. Découvrant une brèche dans le mur, elle se glisse à l’intérieur de l’enceinte et entrevoit le secret du vieux peintre : il dessine des animaux sur les murs d’un zoo abandonné…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Ce qui surprend dans Les Carnets de Cerise, c’est l’énorme diversité de l’album. Les planches de BD côtoient ici les pages de journaux intimes, agrémentées de « photos » et de dessins régressifs de la petite fille, et les magnifiques peintures animalières du vieil homme. Bref, trois styles de dessin sont conciliés dans un même livre, montrant toute l’étendue du talent d’Aurélie Neyret. Les peintures en particulier, sont admirables : les animaux, bien qu’imaginaires, sont d’une noblesse et d’une majesté impressionnantes. Les planches de BD sont elles aussi très belles : le tome entier est un camaïeu de couleurs automnales, qui donnent envie de le lire devant la cheminée, sous une bonne couverture. De plus, le contraste entre le monde exotique et multicolore des animaux du zoo et les couleurs rouges-orangées de la forêt est captivant. Quand à l’histoire de Joris Chamblain, elle est clairement destinée à un public jeune. Métamorphose continue à traiter du sujet de l’enfance, cette fois sur un ton plus léger qu’avec End ou Billy Brouillard. Cerise est une héroïne joyeuse, effrontée et pleine de vie, qui incite le lecteur à plonger dans son univers multicolore. Cette réflexion sur l’évolution de l’esprit propre à la collection, est toujours présente dans cet album. L’héroïne pense à son futur et tente de régler les éternels conflits qui l’opposent à sa mère. Un album ambivalent et captivant, qui mérite largement sa place dans votre bédéthèque.

  • scénar dessin


14 octobre 2012



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et


les avis des terriens

  • A lire plusieurs fois 10 février 2014

    Il m'a fallu un peu de temps pour rentrer dans le livre. Au début, je suis resté spectateur... Peut être à cause de l'aspect un peu enfantin, des changements de formats et de styles graphiques... peut être à cause du scénario. Mais petit à petit, je suis rentré dans l'histoire, j'ai été emmené par les auteurs dans leur monde et j'en suis ressorti satisfait. Ce n'est pas le livre de l'année, mais il reste plaisant à lire et relire.

    Aurélien


prix 15.95-5% = 15.15

sur


Les Carnets de Cerise T1 : Le Zoo pétrifié (0), bd chez Soleil de Chamblain, Neyret ©Soleil édition 2012

26 septembre 2012

Soleil

Métamorphose

voir la fiche officielle

9782302020092

ado / adulte

Policier

scénariste
 

dessinateur
coloriste
 

Les Carnets de Cerise série terminée en France
2 albums parus Nos chroniques dans cette série :