parution 17 avril 2019  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy

Les Maîtres inquisiteurs – Saison 2, T12

De l'obscurantisme

Alors que tous les maîtres inquisiteurs se réunissent pour promouvoir certains membres, la loge noire se décide à passer à l’attaque pour mettre fin à l’inquisition. Une conclusion prenante, au démarrage un peu long…


Les Maîtres inquisiteurs – Saison 2, T12 : De l'obscurantisme (0), bd chez Soleil de Cordurié, Cuneo, Digikore studio
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2019

L'histoire :

Tous les maîtres inquisiteurs sont conviés à la cité d’Ares pour célébrer plusieurs événements. En effet, grâce à Bakael et Habner, l’ordre possède désormais l’épice Adonaïs et le livre sacré « Bakal-Ephraïm ». Ainsi, l’inquisition va pouvoir les utiliser afin d’offrir des pouvoirs à des non-mages et regrossir ses rangs amoindris depuis la bataille face à l’impératrice. Et c’est Synillia qui va être la première à en bénéficier ! L’événement suivant sera l’élévation aux rangs de juges des inquisiteurs Orlias et Nikolaï, afin qu’ils épaulent le juge Adrael. Tous les préparatifs se mettent parfaitement en place, alors que les maîtres rentrent tous de leurs dernières missions. Or ce que tous ignorent, c’est qu’un mauvais coup se prépare dans les ruines de la vieille ville. Dans les catacombes, en effet, les membres de la loge noire mettent en place les derniers éléments qui leur permettront d’éliminer l’ordre des inquisiteurs et prendre le contrôle des terres d’Oscitan. Gallild, un traître à l’inquisition, révèle les plans de l’ordre au chef de la loge noire avant de lui offrir sa vie. Possédant le don de projeter son âme dans le corps d’un autre, le leader de la loge prend possession du corps de Gallild afin de s’infiltrer facilement au milieu des inquisiteurs…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Comme prévu, et afin de coller au principe de cette série-concept, ce 12ème tome réunit tous les personnages découverts individuellement dans les albums précédents de cette seconde saison (tome 7 à 11), pour le grand final. Et toujours pour rester fidèle aux fondamentaux, ce récit peut se lire sans forcément connaître les albums précédents – même si les connaître apporte un plus clair et indéniable. Dans cette conclusion, nous allons donc assister au combat final entre les inquisiteurs et la loge noire (dont on a déjà découvert quelques agissements précédemment). Or, la première partie du scénario imaginé par Sylvain Cordurié (c'est à dire les 30 premières pages) se révèle un peu longuette et calme. Les personnages se retrouvent, les méchants préparent quelque chose qu’on ignore, on a des nouvelles des elfes… Globalement, on s’ennuie. Et on attend impatiemment qu’une étincelle mette le feu aux poudres pour que le récit s’emballe ! Heureusement, notre patience est récompensée avec la suite de l’intrigue bien plus rythmée et prenante, où la mort peut frapper à tout moment du côté des « gentils » (gardons le mystère sur l’identité des morts). Vous l’aurez compris, les 40 pages qui suivent rattrapent adroitement la longueur du début. Pour mettre en images la conclusion de cette saison 2, Andrea Cuneo boucle la boucle, puisqu’il s’était déjà chargé du tome 7. Fidèle à l’univers mis en place par Pierre-Denis Goux, mais également aux designs des personnages croisés dans les autres albums, le dessinateur fait du bon travail rythmé, avec des décors magnifiques et des combats épiques. Les couleurs du Digikore studios sont au diapason des ambiances de la série. Au final, bien qu’en dessous de la conclusion de la saison 1, cette intrigue reste très efficace et très prenante. Bonne nouvelle : une saison 3 est d’ores et déjà dans les tuyaux !

voir la fiche officielle ISBN 9782302075436