parution 20 juin 2012  éditeur Soleil  collection Soleil Celtic
 Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy

Merlin - La quête de l'épée T5

Les dames du lac de feu

La communauté de l’épée se rend aux cimes de Kandor afin de trouver le métal indestructible qui composera l’épée du futur roi de Bretagne, Excalibur. La quête touche à sa fin, pour un excellent spin-off d’heroïc-fantasy.


 Merlin - La quête de l'épée T5 : Les dames du lac de feu (0), bd chez Soleil de Istin, Demare, Cordurié
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2012

L'histoire :

Merlin et ses compagnons d’armes – Ethé le nain, le mage Elzekiel, Ana, La dame du lac et prêtresse d’Avalon, les elfes Elioss et Lyadriel, et Swerg – arrivent à la falaise nommée le mur de Math. Leur objectif : rejoindre les cimes de Kandor afin de trouver le métal le plus rare et merveilleux, la lave de dragon. Ce métal hors du commun, indestructible une fois refroidi, doit servir à créer l’épée du futur roi de Bretagne. Mais l’enchanteur Iweret, malgré l’alliance désastreuse avec Osladd et la défaite qui s’ensuivit, n’a plus qu’une seule obsession : trouver Merlin et le détruire. Il abandonne ainsi sa tour des songes et son peuple, afin de servir son seul amour, Ahès, et la venger. Alors que la tempête fait rage et que le petit groupe de Merlin fait halte dans une grotte, le forgeron de la future lame d’Excalibur lui parvient en songes. Mais la route est longue jusqu’aux cimes et elle est parsemée d’embûches et de dangers… Alors que Merlin et Ana se rapprochent ostensiblement, celui-ci est enlevé par un Rouk, une créature des montagnes, qui le livre au peuple des Feydasheen, les gardiennes de la lave des dragons, aux ordres du mage blanc Iweret…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ce cinquième et dernier tome du spin-off de Merlin, La Quête de l’Epée clôt ce cycle de manière fort plaisante et fait le lien entre la série-mère et l’autre série dérivée, Merlin - Le Prophète. Suite directe de Merlin (le cycle initiatique), sa jeunesse y trouve son apothéose, de même que la transition entre les dieux celtiques (les dieux anciens) et le christianisme. Mais le plus célèbre mage de l’île des Forts n’en aura pas pour autant fini avec l’un de ses adorateurs les plus addicts : s’ensuivra normalement deux autres cycles avant que la boucle ne soit bouclée (Merlin - le Cycle de Pendragon et Merlin - le Cycle du Graal). Alors Jean-Luc Istin abandonnera-t-il son personnage fétiche ? Si ce dernier opus peut paraître un peu plus fade que ses prédécesseurs, c’est justement parce que c’est le dernier, celui qui clôt une histoire. Istin a encore réussi à nous surprendre en modifiant la légende originelle pour en faire une version nouvelle, tout à la fois respectueuse des fondamentaux, sur un ton de fantasy. Comme à son habitude, le scénariste maîtrise parfaitement les arcanes du mythe et distribue ses cartes judicieusement aux protagonistes, somme toute nombreux. Encore une fois, les similitudes avec les récits de Tolkien sont frappantes (la communauté de… l’épée). Le dessin de Nicolas Demare reste quant à lui d’une grande qualité dans les paysages et les décors, ainsi que dans le découpage des cases. Il demeure maladroit sur les expressions et les visages, notamment celui de Merlin. Au final, cette série dérivée reste de bonne facture et plaisante. Elle ravira tous les fans de la légende celtique fondatrice.

voir la fiche officielle ISBN 9782302020771