parution 22 juin 2011  éditeur Soleil  collection Soleil Celtic
 Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy

Merlin le prophète T2

Renaissance

La saga Merlin reprend de plus belle avec ce second tome (trop ?) riche en informations et manquant cruellement de rythme. A savourer toutefois, pour les passionnés de légendes arthuriennes...


 Merlin le prophète T2 : Renaissance (0), bd chez Soleil de Istin, Goux, Jacquemoire
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2011

L'histoire :

Merlin accoste sur les rives du royaume d’Avalon, en compagnie de l’orphelin Bedwyr. Il doit faire de lui un homme mais doit auparavant rendre un dernier hommage à dame Aznor, haute dame et mère des dames d’Avalon. En attendant que Morgane, sa petite fille, ait l’âge requis pour lui succéder, c’est Viviane du Val sans retour, qui assumera la lourde tâche d’être la nouvelle haute dame du royaume. Pendant ce temps, alors que le cruel roi des saxons Hengist et sa fille voguent sur les mers de Bretagne en quête d’un royaume et de terres où s’installer durablement, des complots s'ourdissent sur les terres de Bretagne. Le seigneur Vortigern mande les chefs de guerres bretons Lanig, Awen, Dourag et Mael aux fins de leur proposer un arrangement avec le chef saxon, qui ne sera autre qu’un traquenard. Alors que Constantin avait réussi à unifier les chefs de guerre bretons, son fils aîné, le Haut-Roi Constant, sous l’influence manipulatrice du père Patricius, ne fait que les diviser et affaiblir encore plus la Bretagne. Les croyances et les mythes vacillent sous l’influence des prétendants. Merlin, interrompant sa retraite en partant de la forêt de Brocéliande, se remémore les mots de son maître Blaise, selon lesquels il doit faire en sorte que le futur roi de Bretagne naisse. Une fois ceci acquis, il faudra l’éduquer. Merlin accompagne ainsi à Tintagel celle qu’il fuit perpétuellement, Viviane, pour annoncer la prophétie à Ygraine, fille d’Aznor. Mais Solenn, qui commande les dames d’Ys contre le Christianisme et son messie, sait que Morgane constituera un réceptacle parfait au retour de la déesse d’Ys, Ahès…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ce tome 2 sort en concomitance avec le relooking du tome 1 : nouvelle couverture et nouvelle colorisation par Elodie Jacquemoire, et adjonction d’un résumé des dix tomes du premier cycle de Merlin, outre certaines scènes « remasterisées » par Istin, Goux et Créty. A noter que la première édition possède un cachet que n’a pas cette seconde. Et autant dire que ce résumé tombe à propos et n’est pas du luxe, notamment pour les béotiens de la série et des légendes arthuriennes. Car même si l’on goûte encore une fois à l’ivresse de replonger avec plaisir dans ces légendes et mythes, avouons que ce tome second est aussi confus que le premier, et que la trame principale, le fil rouge, se dessine parfois difficilement. Reste le pouvoir de narration d'Istin et surtout sa fougue et sa passion pour cette époque qu’il nous retranscrit à merveille, jusqu’à participer activement à l’élaboration de la couverture et surtout du dessin de ce second opus. Malgré un scénario habilement conduit entre tous les protagonistes et toutes les histoires, ces difficultés de compréhension nuisent à la lisibilité et la clarté, particulièrement du rôle de Merlin et de celui de Morgane (désignée pour succéder à Aznor, tout étant prédestinée à être le corps de résurrection d’Ahès, la déesse des dames d’Ys). Paradoxalement, cette richesse scénaristique induit une dynamique peu élevé : sans doute le mix des scènes et des histoires ne permet que peu de fluidité et d’énergie rythmique, ce qui explique également que la trame principale soit aussi floue, car parasitée par un trop grand nombre d’évènements secondaires. Côté graphisme, on regrettera que le remix du tome un n’ait pas servi au second : malgré des décors et des scènes majestueux, le ton trop neutre et terne nuit à l’ensemble. Un second opus à l’instar du premier : très correct, mais il manque indéniablement l’étincelle…

voir la fiche officielle ISBN 9782302015623