parution 20 août 2014  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Science - fiction

Nemesis – cycle 1, T3

Critical mass

Mallow et Fisher découvrent que Nemesis cache également une menace nucléaire ! Un tome explosif au rythme insoutenable, même si l’ensemble perd en crédibilité : divertissant à défaut d’être intelligent.


 Nemesis – cycle 1, T3 : Critical mass (0), bd chez Soleil de Ange, Janolle
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2014

L'histoire :

Clock a rejoint le FBI pour raconter son étrange histoire. Ses révélations sont fracassantes. Il affirme avoir participé au projet Nemesis dès l’année 1946 ! A l’époque, il s’agit simplement de tester une arme nucléaire. Dans le Nevada, le gouvernement a créé une usine nucléaire pour développer l’arme atomique. Il faut donc faire un essai. Cependant, les scientifiques ignorent que, depuis leur recherche, un groupe d’illuminés dirigés par le magicien Aleister Crowley pratiquent des rituels à côté de l’usine de développement. Ils sont persuadés que l’arme nucléaire va créer un évènement qui révélera le pouvoir de la déesse Babalon. Le jour où les scientifiques testent la bombe, la secte se tient près pour un rituel. Cependant, un problème survient et la bombe explose en plein dans l’usine. Les dégâts sont terribles et celui qui a appuyé sur le bouton est projeté en arrière. Son bras est criblé d’éclats à cause de sa montre. La mécanique a investi son corps pour le changer durablement. Il s’appelle désormais Clock et n’est pas sujet au vieillissement. Pour lui, l’arme atomique a créé une faille dimensionnelle qui a altéré la réalité. Aujourd’hui, le projet Nemesis a été racheté par une compagnie d’armement. Cependant, les essais pour changer l’homme ne sont pas concluants. Le propriétaire de la compagnie, Robert Mc Carthy, veut passer à l’étape supérieure en utilisant l’arme atomique pour recréer le phénomène de 1946…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dans le tome 2, nous apprenions peu de choses sur le projet Nemesis. Le scénariste bicéphale Ange compense donc en nous gratifiant de toutes les explications en ce début de tome 3. L’énigmatique Clock met la lumière sur le passé du projet Nemesis et sur ceux qui tirent les ficelles. Et voilà qu’on sait presque tout dès les premières pages de l’album ! Ce choix scénaristique particulier permet néanmoins de débrider l’action. Maintenant que le lecteur connait tout de l’affaire, il va devoir s’accrocher auprès de Mallow et Fisher pour endiguer la menace. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que c’est du lourd : le monde est menacé par une arme atomique qui peut donner, par sa puissante énergie, des monstres au corps mi-humain mi-robot. Cette explication de départ fait donc complètement basculer l’histoire dans la science fiction pur jus. Le récit pseudo scientifique de Clock est cela dit peu convaincant, tant l’effet est gros. A trop vouloir en faire, Ange finit par perdre en efficacité. Heureusement, le scepticisme passé, on s’embarque rapidement dans une action effrénée et une course contre la montre. Exit les intrigues secondaires qui apportaient un peu de finesse au récit. Cette fois, les deux agents du FBI se consacrent uniquement à l’affaire Nemesis et ils ont fort à faire. L’ennemi est inquiétant, mais quand on voit McCarthy, on est quelque peu déçu. Ange a choisi d’en faire un businessman redoutable, mais aux tenues décalées et extravagantes. Il semble paradoxal de conférer de l’humour au seul vrai méchant de l’histoire (mise à part les robots tueurs). Le rythme reste toutefois prenant et l’action ne faiblit pas. De plus, Ange aime soigner ses fins. Ici, le final réserve encore une sacrée surprise avec une chute des plus inquiétantes. On attend donc (encore et toujours) la suite grâce au final surprenant. Alain Janolle fait un travail graphique régulier, précis et millimétré. Le décor est moins fourni sur ce tome, mais c’est pour mieux aérer le propos et mettre en avant l’action effrénée. Mallow et Fisher parviendront-ils à éradiquer le danger du projet Nemesis ?

voir la fiche officielle ISBN 9782302041349