parution 21 août 2019  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy

Orcs et Gobelins T7

Braagam

Vieux guerrier orc attendant que la mort vienne le chercher, Braagam décide de protéger les enfants de son défunt meilleur ami. Un récit long et un peu trop classique, pour le 7ème tome de la série-concept.


 Orcs et Gobelins T7 : Braagam (0), bd chez Soleil de Jarry, Crety, Jacquemoire
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2019

L'histoire :

Braagam fût un guerrier exceptionnel au sein de la compagnie du « Croc de fer », un véritable champion des champs de bataille surnommé « Bourreau » ! Hélas, tout cela est loin. Désormais, l’orc n’est qu’un vieillard boiteux et rempli d’arthrite, qui attend de plus en plus impatiemment que la mort vienne le libérer de son sort. Vivant avec un gobelin du nom de Z’ox qui s’occupe de lui, Braagam doit se contenter de repas frugaux, à défaut d’être encore capable de chasser ou d’avoir les moyens de s’acheter de quoi se sustenter. Pour tuer le temps, en attendant de passer l’arme à gauche, Bourreau peut tout de même se rappeler sa gloire passée ou encore se plaindre auprès de deux de ses amis devenus des vieillards comme lui. En chemin, pour aller les voir, Braagam croise la route du fils de « Tranche-jarret », son défunt meilleur ami. Voyant que ce dernier manipule très mal la hache en coupant du bois, il lui donne des conseils afin de mieux s’en servir. Cela lui rappelle alors que sur son lit de mort, son ami voulait lui faire promettre de protéger ses deux enfants. Mais Braagam n’a rien promis et ce n’est donc pas son problème si leur oncle les maltraite depuis qu’il les a adoptés ! Cependant, lorsque Braagam apprend que l’orc qui a des vues sur la fille de Tranche-Jarret s’apprête à devenir le nouveau chef de tribu et à forcer la jeune orc à devenir sa femme, quelque chose se réveille chez le vieux guerrier retraité…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Pour ce septième tome de la série-concept au sein des terres d’Arran, Nicolas Jarry propose de découvrir un nouvel orc du nom de Braagam. L’originalité, ici, est qu’au lieu de suivre un jeune qui débute ou encore un puissant guerrier, on découvre un vieil orc en fin de vie. Certes, il fût un guerrier exceptionnel dans la force de l’âge, mais aujourd’hui, il n’est plus que l’ombre de lui-même, un vieillard bougon plus capable de grand-chose… Là où le bât blesse, c’est que l’histoire se révèle finalement assez prévisible et même un peu monotone. Alternant scènes du présent et scènes du passé (où le héros se remémore sa gloire et son amitié avec son défunt ami), on comprend rapidement qu’il a refusé de prendre soin des enfants de son ami à l’époque, mais qu’il va changer d’avis. Or, cela dure trèèèèès longtemps avant que ça n’arrive ! Du coup, on suit les différents événements qui vont amener à ce changement de décision, mais ça n’est pas particulièrement passionnant. De même, la personnalité bougonne du héros vieillissant rappelle fortement le tempérament des Nains, autre série dans le même univers. Stéphane Créty, déjà illustrateur du tome 3 de la série (Gri’im), livre du très bon travail au niveau des décors et des scènes d’action. Seul le faciès des différents orcs a parfois tendance à trop se ressembler. Ce tome 7 n’est donc clairement pas le meilleur de la série et ne rentrera probablement pas dans les annales des terres d’Arran…

voir la fiche officielle ISBN 9782302077706