parution 22 juin 2011  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange

Phoenix T2

Suzan

D’étranges phénomènes se produisent 30 ans après une mystérieuse expérience scientifique : lueurs vertes, disparitions fugaces, agressions sauvages… Suite d’un thriller fantastique ultra-réaliste particulièrement accrocheur !


 Phoenix T2 : Suzan (0), bd chez Soleil de Gaudin, Peynet, Rieu
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2011

L'histoire :

Le 29 septembre 1983, une mystérieuse expérience scientifique a eu cours sur une île habitée du Pacifique. Cinq enfants particulièrement exposés en ont pâti… mais ils semblent aujourd’hui avoir enfoui ce souvenir au plus profond d’eux-mêmes. Parmi eux, Kameron, veilleur de nuit, près de 30 ans plus tard, est parfois sujet à d’étranges malaises. Il est chez lui, il a des fourmillements, un mal de tête… et il se met à irradier d’une puissante lueur verte, avant de disparaître intégralement, puis de réapparaître quelques secondes plus tard, sous les yeux médusés de son épouse. Plus tard, au cours d’une ronde nocturne, il a la désagréable surprise d’être agressé à coups de machettes par sa propre mère, sortie de nulle part ! Si c’est une hallucination, elle laisse des traces bien concrètes… Il arrive le même genre de rencontre douloureuse à Jonathan, son ami d’enfance, aujourd’hui interprète de profession. Dans un parking souterrain, Jonathan bascule soudain dans une sorte de monde parallèle apocalyptique, où il est sauvagement agressé par des créatures hideuses. Dans notre réalité, on le retrouve bien amoché dans une marre de sang. Les policiers demeurent perplexes en regardant les bandes incohérentes des caméras de surveillance. Au même moment, une jeune psychiatre tente de percer le mystère de ce petit vieux, monsieur Fincher, un ancien scientifique militaire, qui a été pris d’une crise de démence dans son asile. Lui aussi a la fâcheuse manie de disparaître…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ensembles, Jean-Charles Gaudin et Frédéric Peynet nous avaient déjà livré le Feul, une étonnante aventure de fantasy écologique. Afin de nourrir les envies contemporaines de son dessinateur, le scénariste lui a concocté ce thriller fantastique particulièrement accrocheur. A l’image du tome 1, Gaudin nous balance des séquences détachées les unes des autres, comme autant de morceaux de puzzle, tous plus intrigants les uns que les autres… Des protagonistes disparaissent quelques secondes et basculent dans une sorte de monde parallèle apocalyptique figé il y a 30 ans… Un mystérieux meurtrier joue de la seringue ou du scalpel… Une psychiatre tente de percer la dangereuse invention d’un savant fou… Au cours de ce second tome, ces bribes d’intrigues commencent astucieusement à s’attirer les unes les autres. On se doute que tout cela est issu de la même expérience « militaire et scientifique » qui s’est déroulée sur une île du Pacifique en 1983, et que tout obéira finalement à une même logique. Mais on est bien incapable d’en cerner pour le moment l’entièreté des stigmates et c’est ce suspens qui fait tout le sel du propos, brillamment narré pour rendre le lecteur définitivement accro. En outre, l’autre immense atout de la série se situe dans le dessin réaliste minutieux de Peynet. Le dessinateur ne laisse pas le moindre détail, le moindre décor, la moindre expression de personnage au hasard. Certaines cases ou plans d’ensemble, sans doute reproduits d’après photographies, sont d’un niveau de finition éblouissant. Il est tout simplement impossible de faire mieux sans sombrer dans les (pires) retraitements infographiques de clichés. Les « bonnes » séries fantastiques ne sont pas si courantes… Phoenix en est assurément une !

voir la fiche officielle ISBN 9782302016132