parution 29 août 2012  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Western

Western valley T2

La culasse du diable

Pour résister aux assauts de la mystérieuse bande de tueurs qui sévit dans la région, Chicanas barricade la ville et met femmes et enfants à l'abri. Conclusion d'un western prenant et riche en rebondissements...


 Western valley T2 : La culasse du diable (0), bd chez Soleil de Di Giorgio, Mormile, Lecloux
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2012

L'histoire :

Lors de sa rencontre avec la bande de malfrats qui sévit dans la région de Silvertown, le shérif comprend que les hors-la-loi ne comptent pas s'arrêter là et qu'il peut d'ores et déjà prévoir les cercueils. Mis au courant de la situation, le sénateur projette de s'enfuir avec tous les habitants, afin de laisser la ville aux mains de l'ennemi. Mais Chicanas, la tueuse à gages, a une meilleure proposition. La jeune femme propose de mettre femmes et enfants à l'abri dans l'église, de barricader la ville et de repousser les assauts des tueurs. Le plan est mis en place et vingt tireurs se positionnent à différents postes de tir pour empêcher l'ennemi de passer. Durant la nuit et en attendant l'attaque, Chicanas fouille discrètement la maison de Ferguson à la recherche d'indices sur sa sœur, Lindsay. Dans le tiroir du bureau, la tueuse trouve une photo, mais elle n'a pas le temps de s'attarder car les deux vigiles qui montaient la garde pénètrent dans la demeure, car ils y ont vu une ombre. En s'échappant, Chicanas tombe nez à nez avec le shérif et deux de ses hommes. Ils profitent d'être seuls avec elle pour l'interroger virilement sur la raison de son retour à Silvertown. Alors qu'elle refuse de parler, Chicanas est « sauvée » par le début des hostilités de la part des mercenaires...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

À l'entame de ce second tome, le mystère reste entier pour le lecteur. Il ignore les desseins de la bande de malfrats qui tue sans raison apparente et brûle l'argent qu'elle réclame en rançon. On ne connaît pas encore non plus l'objectif du groupe qui escorte une jeune femme visiblement précieuse. Enfin, on ne sait pas non plus qu'elle est la vraie motivation de l'héroïne pour revenir dans le coin après tant d'années. Au fil de la lecture de ce second album, qui marque la fin d'un premier cycle, tout (ou presque) nous est révélé. Au cours d'une aventure palpitante, car riche en actions, surprises et rebondissements, les différents mystères et enjeux se rejoignent pour ne former qu'une seule enquête. Le scénariste Jean-François Di Giorgio imbrique toutes les problématiques de manière efficace... tout en gardant un certain flou sur le passé de Chicanas, pour susciter l'intérêt des prochains tomes à venir. La dessinatrice Cristina Mormille réitère le bon travail effectué lors du tome précédent, selon un découpage original et une mise en images dynamique. Seules les expressions faciales des personnages semblent un ton en dessous, avec des traits forcés, souvent caricaturaux. Ce western se montre très agréable en tout cas, à une époque où le registre n'a plus trop la côte... et encore moins ceux mettant en scène une héroïne.

voir la fiche officielle ISBN 9782302022737