parution 01 septembre 2010  éditeur Vents d'Ouest  Public ado / adulte  Thème Thriller, Erotique

L' assassin qu'elle mérite T1

Art nouveau

A Vienne, deux dandys essaient de créer une oeuvre d'art vivante hors du commun : faire d'un pauvre garçon un véritable danger pour la société. Mise en place d'une intrigue originale et efficace, basée sur l'art !


L'assassin qu'elle mérite T1 : Art nouveau (0), bd chez Vents d'Ouest de Lupano, Corboz, Moreau
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Vents d'Ouest édition 2010

L'histoire :

En 1900, vendre des fleurs dans les quartiers de Vienne n'est pas ce qu’il y a de plus aisé, depuis que les tsiganes ont mis la main à ce marché. Pour Victor, un jeune garçon de la classe ouvrière, ceux-ci sont responsable de quelques déboires. Alors qu'il s'enfuit afin d'éviter une nouvelle correction de son père, il passe devant un bordel de luxe et aperçoit une très jolie femme. Sachant qu'il ne pourra jamais rentrer dans un tel endroit, il passe son chemin… Quelques mètres plus loin, il se fait alpaguer par deux hommes de « la haute ». Ceux-ci se nomment Klement et Alec. En plus d'être des amateurs d'arts un brin fantaisistes, ces deux individus ont pris un drôle de pari : ils veulent changer un indigent en un dangereux ennemi de la nation. Pour cela, ils emmènent Victor dans la maison de passes qu'il vient juste de dépasser… Dans les jours qui suivent, ils lui offrent de nombreux passe-droits dans l'établissement, jusqu’au jour où les privilèges cessent…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le tandem responsable du formidable diptyque Célestin gobe la lune est de retour, avec cette fois une série au concept étonnant. Wilfrid Lupano scénarise une histoire où l'art a un rôle à contrepied. Deux nantis décadents manipulent Victor, jeune garçon naïf issu d'un milieu très modeste, afin de le pousser dans ses ultimes retranchements et qu’il devienne différent de sa nature première. Leur œuvre d’art prend ici la forme d’une manipulation de personnalité, doublée de la création d’une menace pour la société. Intéressant, le récit est parfaitement rythmé durant plus d'une cinquantaine de pages, pour un excellent moment de lecture… au point que la fin semble intervenir bien tôt. Au dessin, Yannick Corboz s’adapte idéalement au contexte : son trait précis et délié illumine les personnages en leur conférant mouvements et sensualité. Les séquences dynamiques sont parfaitement rendues et mettent parfaitement en valeur les nombreux décors qui parsèment cette époque. Un début prometteur, dont on a hâte de connaître les aboutissants…

voir la fiche officielle ISBN 9782749305554