parution 01 avril 2006  éditeur Vents d'Ouest  collection Turbulences
 Public ado / adulte  Thème Policier, Chronique sociale

Spaghetti Brothers T12

A la mort du cinéma muet, l'actrice Gipsy Boone se lance dans une reconquête de sa célébrité déchue. Un épisode bien senti oscillant entre Commedia Dell'Arte et comédie de quartier.


 Spaghetti Brothers T12, bd chez Vents d'Ouest de Trillo, Mandrafina, Ruby
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Vents d'Ouest édition 2006

L'histoire :

Gipsy Boone est une des sœurs Centobuchi. Caterina de son véritable prénom, est aujourd’hui une actrice ratée qui cherche à reconquérir sa célébrité coûte que coûte. Elle a d’ailleurs accepté un rôle minable de fille de Frankenstein qui reçoit un énorme succès et qui a également le mérite de la nourrir. De ce tout nouveau triomphe, Gipsy se prend à rêver à une renaissance artistique avec des rôles à SA mesure. Elle se lance alors dans une pathétique tournée des producteurs. Elle rencontre Barton, un jeune et brillantissime scénariste et devient très vite sa maîtresse. Barton est sous le charme. Pire, sa muse lui est maintenant indispensable à toute création. Gipsy l’a bien compris, en joue et fait du chantage à Selznik, le producteur, pour obtenir des rôles. Toujours aussi piètre actrice, elle n’en est pas moins odieuse sur les plateaux et accroit ses exigences. Elle demande alors un premier rôle. C’en est trop pour Selznik qui recrute un mafieux notoire pour se débarrasser définitivement de cette actrice envahissante et hystérique. Amerigo apprend alors qu’il doit abattre sa sœur…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Exit les frères Centobuchi, place aux femmes ! Ce 12ème épisode est consacré à Caterina, l’une des sœurs d’Amerigo, chef de mafia. Déjà apparue comme la sœur du show-biz ayant réussi, la seule à s’être émancipée, Caterina nous avait déjà laissé entrevoir sa déchéance dans les tomes précédents. Aujourd’hui la sœur cadette doit affronter un monde bien cruel et actuel. En effet, le scénariste Carlos Trillo nous promène dans le monde des célébrités déchues, où l’on est prêt à oublier la fierté de soi pour une petite marque de reconnaissance (ça vous rappellera quelques émission people du PAF). Tout cela pourrait bien être émouvant si Gipsy/Caterina n’était dépeinte comme une harpie sans aucun talent, sotte et méchante. Il y a ici de la Commedia Dell’Arte, un tourbillon un peu plus fantasque que dans les tomes précédents, comme un second souffle pour la série. Le dessin de Domingo Mandrafina est toujours aussi classique avec ses six cases par planche qui tiennent fort bien la route et s’enchaîne à un rythme plus effréné que la vie de Gipsy. Bref, on plébiscite cette saga Italiano-newyorkaise cynique, tragique, violente, amusante et tendre.

voir la fiche officielle ISBN 9782749302850