parution 01 avril 2006  éditeur Akileos  Public ado / adulte  Thème Historique

L' age de bronze

Les coulisses de l'oeuvre

Script, crayonnés et mise en scène : Eric Shanower dévoile l'envers de sa tragédie homérique. Plus qu'une histoire controversée devenue mythique, une aventure humaine intemporelle.


L'age de bronze : Les coulisses de l'oeuvre (0), comics chez Akileos de Shanower
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Akileos édition 2006

L'histoire :

Au sommaire, pour débuter, une carte permettant de parfaitement situer le récit dans l’espace et le temps, de se représenter ainsi spatialement la géographie du monde égéen que les héros parcourent. Puis, « la maison de l’horreur » ou pourquoi la malédiction familiale des Atrides fut, peut-être (?), la cause vraie (Thucydide) de la guerre. De l’arrogance du roi de Phrygie, Tantale, qui servit son enfant Pélops en banquet aux dieux et fut pour cela supplicié à jamais, jusqu’à la belle Hélène pour qui la mort frappa plus d’hommes qu’il soit alors possible d’imaginer. Ensuite, un « who’s who » des principaux acteurs du drame, Troyens et Achéens, accompagnés de leur profil crayonné. Par ailleurs, l’auteur explique ses choix (l’absence des dieux), retrace le cadre, l’architecture et les paysages, détaille les costumes et accessoires, tous les aspects d’une civilisation troyenne méconnue et qu’il recompose à partir de recherches et données inspirées de sa cousine hittite. Enfin, venons en à la genèse d’une planche, du script maintes fois réécrit, raturé, à l’encrage final des crayonnés. Cerise sur le gâteau et afin de ne pas se quitter sur une chronologie généalogique des personnages (mettant en lumière leurs dates et possibles interactions), l’album nous offre les couvertures originales et glacées des éditions U.S. : splendide !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

L’Age de Bronze représente l’une des adaptations BD les plus ambitieuses (sinon LA plus audacieuse) jamais réalisées. Le récit recomposé depuis l’enlèvement de la belle Hélène par Pâris nous plonge au cœur du conflit mythique qui conduit les Achéens (Grecs continentaux) sous les remparts de Troie, la riche cité de leurs voisins d’Asie mineure. Certes, la fin est connue : la ruse, peu chevaleresque, d’Ulysse permit l’incendie et le sac aux termes de dix années de siège. Le poète Homère composa en mémoire de cette geste égéenne l’Iliade puis sa conséquence, l’Odyssée. Les événements remontent à près de 3000 ans (vers XIIIe av. J-C.) Pourtant, à partir des données archéologiques et d’innombrables lectures, Eric Shanower insuffle la vie à ces héros d’un autre âge. L’apogée du Bronze, Achille, Agamemnon, Clytemnestre… Tant de tragédiens s’en sont inspirés, tant de traditions ont été transmises. Ce regard neuf sur le drame permet d’en restituer la prime fraîcheur. Son dessin classique, élégant et varié montre une obsession du détail. Le seul trait noir et blanc sied à merveille à la démarche monumentale. Là où le souci de l’Histoire pourrait contraindre ou étouffer l’intrigue, le récit retraçant la malédiction des Atrides répond par le plaisir de l’épopée. Prétendre que vous saurez tout des dessous d’une réalisation titanesque serait mentir. Néanmoins vous en mesurerez mieux l’envergure. La série récompensée outre-Atlantique par deux Eisner Award (2001, 2003) paraît chez nous, non sous forme de périodiques, mais en recueils volumineux (de près de 200 pages) offrant chacun une unité (t.1 Un millier de navires, t.2 Sacrifice, t.3 Betrayal à paraître) dont se font l’écho les somptueuses couvertures couleurs originales reproduites en fin d’album. Résumons en un qualificatif ces Coulisses d’une œuvre : homériques !

voir la fiche officielle ISBN 9782915168310