parution 28 août 2013  éditeur Ankama  collection Label 619
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action, Horreur, Humour, Mondes décalés

Doggybags T4

[Sélection] / Lady in white / Geronimo

Une nouvelle rasade d'horreur et de frisson vous attend dans ce 4ème Doggy Bags, qui met en scène un naufrage sanglant, une légende urbaine pour conducteurs et un assaut militaire qui dérape. Une série toujours aussi punch et culte !


 Doggybags T4 : [Sélection] / Lady in white / Geronimo (0), comics chez Ankama de El diablo, Run, Petrimaux, Singelin
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Ankama édition 2013

L'histoire :

Cet album contient trois récits :
- [Sélection] : André Bardochan est un homme d'affaires qui a fait fortune dans les armes. Pour ses vacances, il se détend en pleine mer sur son yacht avec sa nouvelle épouse, la sexy Cécilia. Une tempête approche... André se réveille sur la plage d'une île déserte avec pour survivants sa femme et Vassia, le cuisinier de son bateau. Ce dernier est bâti comme une armoire à glace et il a des vues sur Cécilia. Pas sûr qu'il respecte les ordres très longtemps...
- Lady in white : Allan et Mary roulent sur une route secondaire, de nuit, l'axe principal étant fermé. La jeune femme aperçoit sur le bord de la route une dame habillée tout en blanc. Son petit ami rigole et évoque la fameuse légende de la dame blanche. Sous les complaintes de Mary, il s'arrête à une aire et appelle la police. Son interlocuteur lui demande de ne pas bouger et de s'enfermer dans leur véhicule, le temps qu'ils arrivent...
- Geronimo : Une escouade de Navy Seals attend patiemment l'ordre d'attaquer une maison située au Pakistan. A l'intérieur, se trouve l'homme le plus recherché du monde, le terroriste le plus haï. Très vite, l'assaut est lancé et la cible abattue. Le problème est que celle-ci se relève sans cesse...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ce qu'il y a de bien avec Doggy Bags, c'est qu'on s'attend toujours à être déçu et que ce n'est jamais le cas. Après trois volets incontournables, le menu de ce quatrième opus reste d'une efficacité et d'un diversité redoutables. L'album s'ouvre sur [Sélection], une histoire concoctée par El Diablo qui confirme depuis Pizza Roadtrip que l'humour n'est pas la seule corde à son arc. L'histoire débute de façon presque classique, mais verse très vite dans le thriller brutal. La tension entre le vendeur d'armes et son cuisinier atteint un point de non retour qui exige de faire couler du sang ! Cette entrée en matière donne le ton et permet de découvrir le talent de Nicolab, un artiste lyonnais dont on ne devrait pas tarder à (r)entendre parler. Ensuite, c'est au tour du maître de maison, Run, de livrer sa vision de la dame blanche – non, pas la crêpe, mais la légende urbaine. Vous savez, cette femme fantomatique, au bord de la route, qui fait de l'auto-stop et cherche à vous avertir de votre mort prochaine, avant de disparaître... C'est sur cette base que l'auteur de Mutafukaz nous offre une histoire que ne renieraient pas les fans de Massacre à la tronçonneuse. Moins gore, mais dans une ambiance assez similaire, le récit se montre d'une efficacité redoutable. Enfin, Run se met en mode scénariste une nouvelle fois pour Guillaume Singelin. Ensemble, ils revisitent l'assaut des Navy Seals lancé contre Oussama Ben Laden au Pakistan. L'histoire est simple et penche là aussi dans l'épouvante la plus poisseuse. Loin de proposer une approche à la Zero Dark thirty, les deux compères optent pour une histoire rythmée et spectaculaire, l'ultra-violence en prime. Doggy Bags s'installe comme l'incarnation moderne des EC Comics et autres Contes de la crypte d'antan. En plus des trois récits, on constate le soin apporté à l'ouvrage, avec quantité de fausses pubs et articles (plus sérieux) sur les thèmes abordés. Une série d'une régularité et d'une qualité rares. Culte.

voir la fiche officielle ISBN 9782359104325