parution 12 octobre 2012  éditeur Dargaud  Public enfant / ado / adulte  Thème Humour, Strips

Garfield T55

Croquette à la grimace

Garfield tente désespérément d’améliorer son quotidien et de se faciliter la vie… un énième épisode des blagues féroces du chat paresseux. Rien de révolutionnaire, mais sympathique.


 Garfield T55 : Croquette à la grimace (0), comics chez Dargaud de Davis
  • Notre note Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2012

L'histoire :

La vie de Garfield n’est pas de tout repos. Odie est toujours aussi insupportable, les araignées toujours aussi envahissantes et c’est toujours l’horreur pour se réveiller dans la journée. En plus, Garfield tente de faire un régime ! Sans compter la nouvelle lubie de son maître Jon qui s’est entiché de Liz et qui ne cesse de roucouler avec elle ! Pourtant, Garfield ne se démonte pas et trouve toujours des solutions : à coups de remarques assassines et de tours pendables...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Malgré les années, Garfield demeure présent à travers ses strips en une bande. A la longue (et au bout de 55 recueils !), les gags finissent par tourner à vide et par se répéter. Jim Davis a fait le tour de la question et beaucoup de ses strips sont dénuées d’humour ou du moins, montrent un humour forcé et peu naturel. Difficile de faire du neuf avec du vieux ou du très vieux. Toutefois, certaines trouvailles relancent le comique : Jon, amoureux de Liz, va bouleverser les habitudes de la maison. Heureusement que Garfield a également plus d’un tour dans son sac et pas sa langue dans sa poche. Certains dialogues restent donc savoureux et les chutes sont autant de petites provocations du célèbre chat tigré. La tête dépressive, le corps flasque, le ventre toujours vide, Garfield fera tout pour manger et dormir. Les rares fois où il sera éveillé seront autant de dangers pour les autres, puisqu’il n’hésite pas à utiliser un humour ravageur et des remarques caustiques. Cette personnalité gentiment « antisociale » fait la force de la série et arrivera toujours à vous arracher un sourire. Le dessin reste le même : simple et efficace. Pour combler certaines pages de l’album, on a aussi souvent un encart de présentation du chat orange, dessiné sous toutes les coutures. Loin d’être indispensable, ce tome garde donc la force humoristique de la série. Les chats ont plusieurs vies, Garfield en est la preuve !

voir la fiche officielle ISBN 9782205066630