parution 21 avril 2010  éditeur Delcourt  collection Contrebande
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

B.P.R.D. T8

Champ de bataille

Après de nombreuses missions périlleuses, les membres du BPRD doivent affronter une terrible menace au sein même de leur quartier général. Suite d'une série dérivée d'Hellboy, de très bonne qualité.


 B.P.R.D. T8 : Champ de bataille (0), comics chez Delcourt de Mignola, Arcudi, Davis, Stewart
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2010

L'histoire :

Au quartier général du BPRD, le capitaine Daimio est énervé. Johann Kraus a en effet découvert un passé pour le moins gênant sur le gradé : sa grand-mère a jadis utilisé la sorcellerie. Sortant de la salle, le capitaine croise Abe Sapien, qui l’avertit que le nouveau locataire est arrivé. Il s’agit de Daryl ou tout du moins de ce qu’il est devenu : un monstre assoiffé de sang et amnésique. Absolument pas vexé, Kraus marche dans le couloir avec Kate Corrigan et lui propose d’aller diner, alors qu’il vient d’engloutir un énorme sandwich. Depuis que le BPRD a ramené un corps sans âme et artificiel d’Indonésie, celui qui est capable d’investir le corps des défunts ne quitte plus son nouvel hôte. Liz, quant à elle, fait des cauchemars de plus en plus effrayants. C’est finalement auprès de Panya, une télépathe momifiée il y a fort longtemps et ramenée par Abe au nouveau siège du BPRD, que Liz trouve un peu de réconfort. Tout ce petit monde n’a guère conscience du danger qui les guette, car une entité des plus malfaisantes rôde dans leur quartier général…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

En créant le personnage d’Hellboy, Mike Mignola a puissamment marqué le monde des comics dans lequel il œuvrait depuis plus d’une quinzaine d’années. En cause : un style graphique unique, un univers incroyable et un personnage définitivement culte. Logique, donc, qu’il ait poursuivi l’œuvre par le biais de B.P.R.D., série indépendante, devant le succès de certains personnages secondaires (tel Abe Sapien, qui a d’ailleurs lui aussi eu droit à sa série dérivée ). Les deux premiers tomes étaient sympathiques mais guère marquants ; il aura fallu les arrivées successives de Guy Davis (au tome 3) puis de John Arcudi au scénario (sur le 4e volet) pour que la série prenne de l’ampleur. Depuis lors, disons-le d’emblée, B.P.R.D. a dépassé le cadre de la « série parallèle » pour devenir une œuvre à part entière. Dans ce nouvel album, le scénariste (chapeauté par Mike Mignola) reprend là où Le jardin des souvenirs avait laissé les personnages. On y évoque notamment le passé du capitaine Daimio, qui a une importance plus grande qu’escompté. Guy Davis se fait une fois encore plaisir avec cette galerie de monstruosités. Son trait très particulier, entre réalisme et brouillon, fonctionne très bien avec l’ambiance sombre et décalé du titre. Encore un bon tome pour B.P.R.D. !

voir la fiche officielle ISBN 9782756021515