parution 22 août 2018  éditeur Delcourt  collection Contrebande
 Public ado / adulte  Thème Horreur, Adaptation

Coraline

En franchissant la porte, pourtant interdite, de son nouvel appartement, Coraline découvre un monde parallèle et une nouvelle étrange maman prête à tout pour la garder à ses côtés. Un univers étrange qui fascinera les amateurs de mystères.


Coraline, comics chez Delcourt de Gaiman, Russell, Klein
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2018

L'histoire :

Peu après son arrivée dans sa nouvelle demeure, une vieille bâtisse qui a été divisée en plusieurs appartements, Coraline est intriguée par une porte close d’une pièce de la maison. Mais la jeune fille est rapidement déçue en constatant après ouverture que le mystère n’est constitué que d’un épais mur de briques qui empêche toute exploration. Plus inquiétants sont les propriétaires des autres logements, à commencer par le vieil homme du dernier étage, soi-disant capable de communiquer avec des souris. Ces dernières lui ont d’ailleurs demandé de transmettre à Coraline l’interdiction de franchir la porte. Mlle Spink et Mlle Forcible ne sont pas mal non plus : excentriques à souhait et capables de prédire l’avenir dans le thé. Celui de Coraline semble d’ailleurs les inquiéter au point de lui confier un objet magique : une vieille pierre trouée… Les parents de Coraline sont quant à eux bien trop occupés pour s’inquiéter de quoique ce soit. Alors pour tromper son ennui, la téméraire adolescente ne peut s’empêcher de subtiliser la clef de cette fameuse porte et franchir l’épais mur comme par enchantement. Après avoir parcouru un couloir sombre et peu accueillant, elle découvre un appartement en tout point semblable au sien, habité par ses autres parents. Rapidement conquise par ce nouvel univers dans lequel les mets sont succulents, les jouets merveilleux, Coraline décide pourtant de retourner chez elle. C’est alors que sa nouvelle maman propose de lui coudre des boutons à la place des yeux (pour lui ressembler). A son retour, la jeune fille est surprise de ne pas retrouver ses (vrais) parents : il semble qu’ils soient retenus prisonniers dans l’autre dimension qu’elle vient de quitter…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Pour éviter de faire les choses à moitié, l’intrépide Coraline ne se contente pas d'occuper les écrans : elle retrouve une jolie place dans les rayonnages des librairies, pour une adaptation du petit conte noir publié par Neil Gaiman en 2002, au format BD. Marchant sur les pas de ses illustres aînés, Lewis Caroll et sa délicieuse Alice ou C. S. Lewis, créateur du monde imaginaire de Narnia, l’auteur anglais nous accompagne dans la visite d’une réalité alternative qui joue parfaitement la gamme des émotions, allant du plaisir à l’effroi. Ainsi, en franchissant une porte mystérieuse, sa jeune héroïne se retrouve dans un monde très attirant et presque semblable au sien, que seuls une acuité particulière et un chat cartésien lui permettront de voir sous son vrai visage : celui d’une sorcière avide de dévorer des âmes fraîches qui sont à sa portée. Péril et malice au rendez vous… Choisi pour mettre en images ce petit roman à succès, Craig Russel remplit amplement sa tâche en réussissant en particulier à transmettre via son trait l’atmosphère mise en place par le romancier. Des brumes qui enveloppent la vieille bâtisse aux couleurs chatoyantes de la « nouvelle » maison, tout est fait pour jouer le yoyo des sensations : entre cauchemar et rêve apaisant, lumière et angoissante pénombre… Un bel exercice d’adaptation qui rend parfaitement hommage à l’œuvre originale.

voir la fiche officielle ISBN 9782756095066