parution 07 février 2018  éditeur Delcourt  collection Contrebande
 Public adulte  Thème Horreur, Thriller Independant

Outcast T5

Une nouvelle voie

Kyle voit ses proches revenir auprès de lui, de quoi imaginer fonder une sorte d'opposition solide et croissante aux Possédés qui les entourent ? Un cinquième opus qui pose de nouvelles bases...


 Outcast T5 : Une nouvelle voie (0), comics chez Delcourt de Kirkman, Azaceta, Breitweiser
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2018

L'histoire :

Amber se réveille à l'arrière d'une voiture, sa mère la maintenant contre elle. Elle demande où elles vont. Allison lui répond qu'elles vont habiter avec Kyle, refonder une famille et qu'à présent elle a compris qu'il ne leur veut que du bien. C'est Brian qui conduit tout le monde dans la maison isolée à l'extérieur de la ville qu'il a acheté il y a des années maintenant. Seulement, en arrivant, lui et Kyle aperçoivent le Révérend Anderson une pelle à la main, le cadavre de Sidney par terre avec les entrailles sortant de son abdomen. Les deux hommes descendent immédiatement et somment le religieux de reculer. Celui-ci ne comprend pas vraiment la scène. Kyle ne peut pas laisser Allison et Amber près d'un homme qui vient d'en assassiner brutalement un autre, combien même il était leur ennemi. Brian lui laisse la voiture et reste auprès d'Anderson. Alors que la voiture prend la direction de la ville, un arrêt à la station essence est obligatoire. Kyle n'a pas le temps de faire le plein que plusieurs individus, des possédés, s'approchent et bloquent leur véhicule. La situation semble désespérée mais soudain, un homme intervient et frappe fort les possédés, les faisant recracher leurs démons...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Initié en comics, Outcast a été adapté rapidement en série télévisée. Normal puisqu'aux commandes du projet, nous retrouvons Robert Kirkman, scénariste et producteur de la franchise Walking Dead. Loin de proposer une seule et unique trame scénaristique pour Outcast, le lecteur comme le spectateur pourra parfaitement plonger dans cet univers et suivre les misères de Kyle Barnes et de sa famille. Ce cinquième tome s'ouvre sur une scène choc, celle du Révérend et du cadavre de Sidney. La conclusion du précédent volet nous avait montré la montée en puissance de la violence chez le religieux mais là, il est confronté à la portée de ses actes. Comment doit-on lutter contre le mal ? En parallèle, nous allons voir débarquer un nouveau personnage qui va faire une entrée pour le moins remarquée et relancer à lui seul toute l'histoire. Kyle va t-il succomber ou se battre ? Bien plus penché sur les questions de foi, du mal et même de la confiance, cet opus essaie d'expliciter l'origine des maux. Robert Kirkman place plutôt ses pions pour la suite et même si l'explication ne conviendra peut être pas à tout le monde, la société américaine et son lien avec la religion est très différente de celle en France, cela reste bien pensé et bien exécuté. Paul Azaceta réalise des planches toujours soignées, malgré quelques cases un peu moins poussées en détail parfois. La colorisation d'Elizabeth Breitweiser compense d'ailleurs les relatives faiblesses du trait. Pas forcément aussi prenant ou flippant que les autres tomes, malgré quelques scènes éprouvantes, ce volet a le mérite de lever le voile sur des zones d'ombres, sur les dérives de soit-disant héros mais également de nous préparer à une future guerre sainte...

voir la fiche officielle ISBN 9782413003991