parution 07 novembre 2018  éditeur Delcourt  collection Contrebande
 Public ado / adulte  Thème Horreur, Aventure - Action, Esotérique, Thriller Independant

Redneck T2

Après avoir mis Sulphur Springs à feu et à sang, les Bowman se planquent au Texas. La vie tranquille de famille vampire, c'est fini ! Tout part en vrille quand le patriarche, JV, a un sérieux problème. Suite poisseuse d'un polar rural et violent.


 Redneck T2, comics chez Delcourt de Cates, Estherren, Cunniffe
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2018

L'histoire :

Waco, Texas. En 1993, un homme se nommant David Koresh a fait brûler vif 83 personnes qui voyaient en lui le nouveau messie. Seuls neufs ont survécu. C'est précisément là que les Bowen se planquent. Ce n'est ni la première ni la dernière de leurs cavales, du moins l'espèrent-ils. Pouvoir se poser ou s'enraciner, où que ce soit, c'est du domaine des fantasmes pour les vampires. Pendant que le père de famille rumine, fumant une clope devant la maison, fusil à pompe sous le coude, à l’intérieur, la jeunesse s'énerve, affamée. Phil et Evil reviennent avec deux sangliers. C'est limite comme sang pour toute une famille, mais ça amènera un peu d'apaisement. Pendant que les jeunes procèdent à la curie, Greg, un ancien, va faire le tour du périmètre avec Laundry. Il a pris un peu sous son aile ce nouveau-mordu et il lui refile deux ou trois tuyaux. Il commence par récupérer un stock de sang de porc qu'il avait planqué dans la forêt et lui explique en sirotant ce qu'il doit savoir : les trucs avec l’ail, pouvoir se changer en brume, contrôler les animaux, c'est des conneries. Mais la lumière, le pieu dans le cœur et la brûlure des croix, c'est vrai, ça inflige des dégâts majeurs et ça peut vite devenir mortel. Et une autre règle aussi : un vampire ne peut entrer dans une demeure qu'à condition d'y être invité...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Un polar rural, crasseux, avec une famille de vampires, c'est Redneck. Encore une histoire de pompeurs de sang ? Oui, certes, mais la façon dont le récit vampirique est revisité est assez intéressante, parce qu'elle est traitée sous l'angle du polar noir. Les classiques du genre sont revisités à la sauce Smith & Wesson : la traque, aussi longue que leur existence de vampires, l'hystérie meutrière et la soif de sang humain, la guerre des familles, la guerre intrinsèque dans la famille... Si Walking Dead traite de la survie des humains à l'invasion Zombie, Redneck parle de vampires essayant de survivre à leur malédiction. Ce ne sera pas faire injure à Donny Cates de dire qu'on retrouve de temps à autre un petit goût de 100 Bullets, à quelques gouttes de sang alléchantes près ! Et on ne peut pas non plus s'empêcher de penser à cette violence redneck qu'on retrouve dans Southern Bastards. Ça assassine, ça charcute, ça trahit et ça torture à tout va. Dans ces épisodes #7 à 12 de la série, ça bouge tout le temps. Les seuls moments où la tension se relâche un peu, ce sont les flashbacks qui nous font découvrir une partie de l'histoire des protagonistes. Et encore, ce sont des pauses, le temps de récupérer sa respiration. Et ça cartonne aussi tôt après. Lisandro Estherren va à l'essentiel, avec un trait rude mais toujours juste et les couleurs de Dee Cunniffe sont épatantes. Voilà, Redneck, c'est une histoire moderne de vampire. Le truc qu'on connait tous, qui vous attrape à la gorge et ne vous lâche pas !

voir la fiche officielle ISBN 9782413007227