parution 23 juin 2010  éditeur Delcourt  collection Contrebande
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

Spawn – Archives, T8

Confessions (intégrale)

En apprenant la vérité sur sa malédiction, Spawn décide de passer à la vitesse supérieure en éliminant les puissances malfaisantes sévissant en ville. Des révélations et de l'action !


 Spawn – Archives, T8 : Confessions (1), comics chez Delcourt de Holguin, McFarlane, Capullo, Troy, Haberlin, Kemp
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2010

L'histoire de la série :

Al Simmons est un lieutenant assassiné par un mystérieux commanditaire, trouvant qu’il prenait trop de place. En enfer, il passe un pacte avec Malebolgia, le maître du 8e cercle démoniaque, afin que celui-ci revive et puisse retrouver sa femme bien aimée Wanda. Seulement, lorsqu’il revient sur terre, Al n’est plus le même : visage calciné et costume étrange, qu’il ne peut retirer. Celui-ci est devenu un « Hellspawn », un soldat des enfers. Il constate également que 5 années sont passées, que sa femme s’est remariée avec son meilleur ami, Terry, et qu’ils ont eu une petite fille ensemble. Al va mettre du temps à s’en remettre et va vivre parmi les sans-abris, les protégeant grâce aux pouvoirs que Malebolgia lui a confié. Mais le Spawn n’est pas seulement un soldat des enfers : Al décide d’enquêter sur les causes mystérieuses de sa mort et de faire ses propres choix.

L'histoire :

Après avoir découvert l'existence d'une troisième puissance en dehors de l'Enfer et du Paradis, Spawn revient sur terre avec la ferme intention d’approfondir le sujet. C'est auprès de Cogliostro qu'il espère obtenir toute la vérité. Le sans-abri refuse dans un premier temps de communiquer avec lui… mais en voyant, puis en subissant l'énervement du Hellspawn, celui-ci accepte de l'emmener dans un lieu tenu jusqu'ici secret. Ensembles, ils se rendent dans un bâtiment qui ressemble extérieurement à une église, mais qui s’avère en fait un musée privé. Là, dans les sous-sols, Cogliostro a ses quartiers. Là, de nombreuses archives concernant les Hellspawn précédant Al Simmons ont été regroupés, des grimoires ou divers objets tournant autour de cette malédiction. Le sans-abri explique alors à Spawn qu'il le comprend, car lui aussi est un Hellspawn… Pendant ce temps, Sam et Twitch, désormais au chômage, continuent de pourchasser Al dans les ruelles de la ville. Soudain, à un coin de rue, un drame se produit…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Avec sa série Spawn, Todd McFarlane a réussi à créer un univers riche, qui se met progressivement en place. Dans le précédent recueil de la VF, Crucifixion, Al Simmons découvrait qu'en plus des enfers et du paradis, un troisième monde existait (le monde vert). Il souhaite à présent apprendre toute la vérité sur sa nature et sa malédiction. Pour cela, tout le mène à Cogliostro, qui fait un peu office d'ange gardien pour le Hellspawn. En marge d’une galerie de personnages intéressants, dont les enquêteurs Sam et Twitch, ainsi que le héros torturé au possible, l'auteur installe une ambiance encore différente et donc bienvenue. Depuis le début de la série, McFarlane soigne sa narration : textes et dialogues sont une nouvelle fois très présents (parfois un peu trop, diront certains). L'apparition de témoignages dans un des chapitres est à ce propos une idée intéressante. McFarlane n'a illustré que le début de sa saga. En « recrutant » Greg Capullo, il s'est attaché les services d'un dessinateur de haut niveau, qui s'éclate littéralement dans chacune des cases du comics. Cadrages étonnants, trait minutieux, décors urbains glauques au possible : sa prestation est une fois irréprochable et colle merveilleusement au titre. Spawn reprend du poil de la tête et ce n'est pas pour nous déplaire…

voir la fiche officielle ISBN 9782756020495