parution 13 septembre 2018  éditeur Délirium  Public ado / adulte  Thème Horreur, Fantastique - Etrange, Humour Independant

Grave / Denaeus

Les contes du cimetière

Une trentaine d'histoires courtes, bien entendu lugubres, morbides et à la fois humoristiques, signées du maître Corben. Du noir et blanc et un peu de couleurs, un album double-face pour presque 300 pages au goût exquis. Un must !


Grave  / Denaeus : Les contes du cimetière (0), comics chez Délirium de Corben Reed, Strnad, Shields, Corben
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Délirium édition 2018

L'histoire :

Au bord d'un vaste champ à l'abandon, rongé d'herbes folles, se dressait une très vieille ferme. Les Mekker vivaient là, dans un perpétuel chaos depuis deux décennies. Jake, ivre du matin au soir, était la méchanceté incarnée. Zulia, elle, arborait en permanence des traces de coups. - «Bon Dieu, femme, voilà une heure que je t'ai dit de me donner une bière» - Depuis leur mariage, Zulia avait subi tout cela en silence. Elle n'avait rien su faire d'autres. Mais ces temps derniers, elle s'était demandée si la vie ne lui réservait réellement rien d'autre. Se pouvait-il qu'il existe un moyen de se libérer de ces tourments incessants ? Le prêtre avait dit qu'elle ne pouvait quitter Jake. Mais fallait-il que ce soit toujours pour le meilleur ou pour le pire ? Alors un jour, elle remplit au trois quarts une bouteille de whisky avec de l'arsenic. Une lampée et il y avait de quoi tuer trois chevaux d'un coup. L'ennui, c'est que Jake se relève, quelques minutes après son agonie...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dans sa remarquable préface, Bruce Jones nous explique ce qu'il pense devoir à Richard Corben, du temps où, trentenaires n'ayant peur de rien, ils travaillaient ensemble à continuer ce qui les avait fait aimer la BD : les histoires d'horreur et de fantastique. Depuis, on sait quelle place Richard Corben a pris. Les éditions Délirium continuent ainsi à régaler le lectorat de Corb' (sixième bouquin lui étant consacré, tout de même) en publiant ici une série initialement éditée aux US de 2015 à 2018 et qui se présente sous la forme d'une anthologie. Une trentaine d'épisodes d'épouvante, de format courts, agrémentés d'une grosse poignée d'histoires colorisées et d'une seule planche. Comme l'auteur le souligne dans l'interview incluse au bouquin, il reprend un décorum des années 50, hommage totalement assumé (on peut même parler de filiation) aux comics d'horreur que publiait EC Comics. Les sujets traités sont des classiques du genre : la cupidité qui cause la perte des gratte-sous, la vengeance des morts, des enfants peu prudents qui s'exposent à la colère d'outre-tombe, des freaks en tout genre, mais pas de vampires ou de loups-garou, c'est devenu un peu surfait selon Corben lui-même... et bien sûr la petite touche d'humour noir qui vous fait ricaner au moment de la chute de l'histoire. Bref, un pur régal. L'album est en grand format et il présente cette particularité d'être «double face», avec une séparation de Grave et de Danaeus par un procédé d'impression «à l'envers». Danaeus est en effet une mini-série que Richard Corben a réalisée dans le même temps que Grave, mais le récit se distingue par son aspect parodique, l'auteur ayant refondu à sa sauce une partie de légendes issues de la mythologie grecque. Ou comment décrire l'énergie que des êtres mettent à réfuter les prédictions des oracles... et précipiter ainsi leur perte en provoquant précisément ce qu'ils voulaient à tout prix éviter. De quoi cogiter éternellement, en attendant votre emménagement boulevard des allongés !

voir la fiche officielle ISBN 9791090916418