parution 06 juillet 2016  éditeur Glénat  collection Glénat Comics
 Public ado / adulte  Thème Anticipation, Politique Independant

Evil Empire T2

La désunion fait la force !

Perdant toute notion du bien et du mal, les américains plongent dans la violence, encouragés par le Président nouvellement élu. Suite d'une série aux intentions de plus en plus douteuses.


 Evil Empire T2 : La désunion fait la force ! (0), comics chez Glénat de Bemis, Eisma, Mutti, Tumburus, Shaw
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2016

L'histoire :

Allongé sur un canapé, un homme évoque à voix haute sa relation houleuse avec sa mère et qui serait à n'en point douter responsable de l'être qu'il est à présent. Ce discours, il le tient à une femme d'âge mûr ligotée sur une chaise. L'homme lui dit qu'il aime tuer et qu'il va ramener dans le sous-sol insonorisé dont lequel ils se trouvent des individus en vu de les faire souffrir. Retenant régulièrement ses pulsions meurtrières, Ace va pendant plusieurs jours se divertir en torturant des innocents sous les vieux de sa prisonnière. Seulement, à l'extérieur, le contexte sociétal change énormément depuis que Sam Duggins est au pouvoir. Celui-ci est un fervent défenseur de la liberté absolue, celle où l'on peut tuer sur un coup de tête. Ce revirement n'est pas du goût du tueur en série dont les actes deviennent à ce moment-là très banals. Il se dirige donc vers sa prisonnière...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

C'est de nouveau avec une couverture provocante qu'Evil empire se présente aux lecteurs. Le portrait de George Washington est agrémenté d'une fine moustache, similaire à celle d'Adolf Hitler... Après un premier opus qui débutait correctement avant de plonger dans des clichés et des rebondissements affligeants, ce second volet creuse un peu plus les mauvais aspects. Le scénariste Max Bemis ouvre son album par un épisode centré sur un tueur en série. Si l'idée n'est pas forcément mauvaise, la complaisance et les détails dans lesquels se gaufrent l'auteur pourraient totalement avoir leur place dans des titres comme Crossed. La différence est que pour cette dernière série, le gore et la perversité sont le moyen assumé pour dénoncer les maux de l'Humanité. Dans le cas d'Evil Empire, on a juste l'impression qu'il s'agit d'une violence gratuite et prétexte à de faux arguments. La suite de l'histoire reprend là où on l'avait laissé dans le précédent opus. L'opposition entre les clans de Sam Duggins et celui de Reese se met petit à petit en place. Le récit souffre malheureusement d'un manque de consistance. il ne se passe pas grand chose et le peu est très prévisible. L'impression d'hystérie est permanente lors de la lecture et les thématiques nauséabondes que cherchent à mettre en place le scénariste ne sont pas dénoncées ou bien utilisées. Ransom Getty n'est pas là pour cacher la misère avec de jolis dessins. Cette fois, on retrouve un Andrea Mutti épuisé et un Joe Eisma plutôt correct. Evil Empire n'est pas que le plus mauvais album de Rage Against The Machine, c'est aussi une série assez mauvaise. Et dire qu'il reste encore un dernier tome...

voir la fiche officielle ISBN 9782344015995