parution 04 septembre 2019  éditeur Glénat  collection Glénat Comics
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Chronique sociale Independant

The Wicked + The Divine T5

Phase impériale (1ère partie)

Les dieux du Panthéon, livrés à des guerres intestines, sont eux-mêmes menacés par les forces des ténèbres. Des dieux pop-star, de l'action, du mélodrame et un cycle qui reprend son souffle.


 The Wicked + The Divine T5 : Phase impériale (1ère partie) (0), comics chez Glénat de Gillen, McKelvie, Wilson
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2019

L'histoire :

Londres, dans le quartier de Soho. Mary H.K Choi, journaliste de Pantheon Magazine, a rendez-vous au Groucho Club. Private members only... Le décor idéal pour une rencontre avec une divinité du Pantheon. Au fond du bar, elle rejoint Lucifer, née Eleanor Rigby, 18 ans. Elle porte un tailleur sur mesure, d'un blanc aveuglant. Autour d'elle, quelques chuchotements qui trahissent une curiosité palpable ainsi qu'une certaine fébrilité. Mais ce lieu garantit l'absence d'importuns. Eleanor n'est pas encore la superstar qu'elle est certaine de devenir. Or c'est un fait que les fervents admirateurs du Panthéon assistent de plus en plus nombreux à des shows qu'il décrivent comme oniriques, immersifs, à mi-chemin entre concerts et spectacles artistiques. Lucifer a tout ce qui caractérise les célébrités : la jeunesse, le style, les réseaux sociaux et l'ambition... Elle fait gober à quiconque son histoire de succube aux ailes d'ange. Mais ce n'est pas parce qu'elle est immortelle qu'elle vivra toujours. Tous les 90 ans, douze dieux meurent et se réincarnent dans la personne de jeunes adultes, qui vivent deux ans et se réincarnent 90 ans plus tard. Un cycle immuable... Et Lucifer, la Déesse du monde souterrain, est morte.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ce volume 5 commence avec 32 pages écrites sous la forme de magazine. Cinq interviews de divinités, dont la première consacrée à Morrigan, déesse du monde souterrain au trois visages. Elle a été tabassée par Baal, sujet de l'interview suivante... Le procédé narratif consistant à ouvrir une BD qui commence par autre chose que la BD fonctionne à merveille. Kieron Gillen s'amuse à mettre en abîme son travail, signant lui-même l'édito de ce fac-similé de revue fashion, dédiée aux personnages du Panthéon. Les portraits de chaque dieu amènent donc une touche littéraire, toute british, à ce comics léché. Le visuel qui les accompagne en fait des chapitres fascinants. Les peintures et le travail graphique de ce chapitre 23 captivent. Puis le retour aux planches et le travail de Jamie McKelvie, bien soutenu par les couleurs et lumières brillantes de Matthew Wilson, assure le spectacle. The Wiked + The Divine, c'est une proposition graphique forte, un comics très esthétique qui met en scène une tragédie moderne. Ces chapitres 23 à 28 s'appuient sur les tensions qui résultent encore des crimes précédents au sens du Panthéon et des nouvelles menaces qui viennent peser sur l'Univers... On est donc séduit par la forme du récit et son écriture rythmée, même si les conciliabules et grandes réunions font baisser un peu la tension. Quoi qu'il en soit, cette série a un parti pris narratif et visuel, et c'est ce qui continue à en faire son attrait !

voir la fiche officielle ISBN 9782344033906