parution 18 mai 2017  éditeur Hachette  Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action, Humour, Science - fiction Super-héros

Marvel Comics, la collection de référence T8

The Amazing Spider-Man - La fin de Spider-Man

Peter Parker ne ménage pas ses efforts lorsque le Lézard, Schocker ou encore le Vautour sèment le trouble en ville. De quoi le décourager ? Une séquence culte au milieu d'épisodes vintage dynamiques, bavards et assez simplistes aussi.


 Marvel Comics, la collection de référence T8 : The Amazing Spider-Man - La fin de Spider-Man (0), comics chez Hachette de Lee, Romita Sr, Stain, Wein
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Tante May a reçu pour consigne de la part de son docteur de se ménager. Peter Parker la conduit à la gare pour qu'elle puisse prendre des vacances bien méritées. Hasard du calendrier, le Dr Curtis Connors s'y trouve également pour chercher son épouse et leur fils. Seulement, lui qui a longtemps été victime de ses expériences et s'était transformé en un énorme Lézard, voit l'un de ses bras le démanger, comme du temps où il n'était plus un homme. Cela est sans doute dû à la mixture qu'il a concocté pour aider Spider-Man à vaincre le Rhino. Alors que sa famille l'aperçoit, Curtis perd le contrôle et se transforme partiellement en Lézard, le forçant à s'enfuir dans les tunnels des trains. Peu après, il est redevenu le terrifiant reptile. Tante May mise en sécurité dans le wagon, Peter revêt son costume du Tisseur. Il vient voir le fils et la femme de Curtis et les rassurent. Spider-Man va tout faire pour aider le Lézard...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Les lecteurs de Spider-Man pourront vous citer bon nombre de passages cultes des aventures du Tisseur. Sans atteindre le choc émotionnel de la mort de Gwen Stacy, le récit La fin de Spider-Man a su marquer les esprits par sa mise en scène. La scène où Peter laisse son costume dans une poubelle et marche en s'éloignant du lecteur a une dimension tragique éternelle. Cet album va nous permettre de revoir cette séquence et surtout les événements qui ont poussé le Tisseur à prendre une décision pareille. Stan Lee est à l'écriture et en cette année 1968, le rédacteur/scénariste conserve ce qui l'a rendu populaire : des récits plein d'action et un côté soap omniprésent. Spidey enchaîne les combats contre des figures bien connues des fans mais voit le rythme de lecture être considérablement plombé par une dose de dialogues trop importante. Les personnages parlent pour ne pas dire grand chose. Côté dessin, John Romita Sr assure, même si le dynamisme de ses cases ne compense pas le vide de ses cases en terme de décor. Un récit au final plaisant mais pas franchement aussi génial que dans nos souvenirs.

ISBN