parution 01 août 2016  éditeur Hachette  Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action Super-héros

Marvel Comics : le meilleur des super-héros T16

La Vision

S'il est bien un héros aussi étrange qu'attachant chez Marvel, la Vision pourrait bien être celui-ci. Dans ce volume, sa 1ère apparition ainsi qu'une saga spectaculaire du début des années 2000 sauront nous en convaincre.


 Marvel Comics : le meilleur des super-héros T16 : La Vision (0), comics chez Hachette de Johns, Thomas, Severin, Pimentel, Reis, Klein, Oliver
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Au sommaire de ce numéro :
- Avengers #57 - 58 (Zoom sur La Vision et Les androïdes savent pleurer) : Alors que Henry Pym récolte l'amertume de sa compagne Janet Van Dyme car il est une nouvelle fois retenu par ses recherches scientifiques, une étrange silhouette fend les cieux de New-York. Celui que les Avengers surnomment Hank laisse la Guêpe à sa déception, sans qu'aucun d'eux ne s'aperçoive que la drôle de créature s'est installée sur le rebord de la fenêtre. Quelques secondes après, c'est le chaos dans la chambre de Jan. Celle-ci, apeurée par l'irruption de l'intrus, apprend de la bouche de ce dernier qu'il est venu la tuer. Elle panique face à cette vision d'outre-tombe. Un surnom qui qualifiera désormais cet être sorti de nulle part.
- Avengers Icons : The Vision : New-York, 31/08/1939. Un aréopage de photographes s'extasie pendant que leur flash crépite. Ils assistent tous, dans un mélange de sidération et de fascination, aux premiers mouvements d'une invention qui va sans aucun doute bouleverser toutes les règles de la biologie. Il s'agit du 1er androïde, un être qui possède toutes les caractéristiques des humains mais qui est constitué uniquement de matériaux synthétiques. Devant eux, se présente la vison du futur !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Avant toute chose, soulignons la cohérence de la ligne éditoriale, car le personnage de la Vision a une histoire intimement liée à celle du personnage mis en avant par le volume précédent, Jim Hammond, alias la Torche Humaine. Tous deux partagent le fait de remonter à l'âge d'or des comics... Un des épisode sélectionné dans ce recueil y fait d'ailleurs allusion, ce qui renforce plaisir à le lire... Comme d'habitude avec la collection, on commence par reprendre ceux qui marquent l'entrée en scène du personnage. Les deux chapitres introductifs, initialement publiés en 1968, avaient marqué les esprits des fans de la Maison aux Idées. Roy Thomas avait en effet confectionné un récit qui fait la part belle au mystère, bien sûr à l'action et aussi aux émotions. La Vision, créature synthésoïde mise au point par l'ignoble Ultron-5, avait pour vocation d'éradiquer les Avengers. Mais il va se doter d'une conscience qui l'amènera à se retourner contre son robot créateur, sauvant par là-même le groupe de héros. En deux épisodes, sa réputation auprès des lecteurs était faite et la chute qui met en scène ses pleurs en assurera sa popularité. Après ce 1er tiers vintage, la suite des événements nous amène en 2002, avec une mini saga écrite par Geoff Johns et dessinée par Ivan Reis. Si le scénario n'est pas vraiment épais, le dessin, lui, n'a pas pris une ride. On note que l'esthétique du personnage est particulièrement inquiétante car par moments, sa structure interne métallique devient apparente... quelle étrange vision !

ISBN