parution 16 novembre 2017  éditeur Hachette  Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy, Aventure - Action, Fantastique - Etrange Classic

The Savage Sword of Conan - La Collection T3

La citadelle au cœur du temps

De nouvelles aventures pour le cimmérien qui va une fois encore combattre l'épée à la main monstres et sorcellerie. Des récits excellents qui ont notamment inspirés le premier long-métrage avec Arnold Schwarzenegger.


The Savage Sword of Conan - La Collection T3 : La citadelle au cœur du temps (0), comics chez Hachette de Thomas, Alcala, Buscema, Trinidad, Niño, Vallejo
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Ce troisième tome nous présente quatre récits :
- Naitra une sorcière : Il y a quelque chose de pourri au royaume de Khauran ! La bonne reine Taramis a subi une ignoble machination : sa maléfique sœur jumelle supposée morte s’est substituée à elle avec l’aide de Constantius le chef d’une armée de mercenaire. Conan, alors capitaine de la garde royale Khauranaise, tente de confronter l’usurpatrice ce qui lui vaudra d’être supplicié en plein désert. Secouru par les pillards Zuagirs dont il prendra finalement la tête, le cimmérien va mener une campagne de vengeance sauvage contre la sorcière et son amant.
- Le dormeur des sables : Olgerd Vladislav a quelques problèmes. Ancien chef des Zuagirs destitué par Conan, il est à deux doigts de périr dans le désert lorsqu’il est sauvé par des pèlerins en route pour le temple du dormeur. Consumé par la haine, l’ancien pillard tend un piège à Conan en faisant fi des avertissements des religieux. Nul ne sait réellement ce qui dort sous le sable.
- Le peuple de l’ombre : Au nom de la passion qu’il éprouve pour une femme, James O’Brien veut tuer son rival. Il compte donc lui tendre un piège et l’abattre d’un coup de feu dans une grotte que l’on dit hanté des esprits de jadis. Mais bientôt, d’étranges souvenirs d’une vie passée vont lui revenir et contrarier ses plans. Quel sont donc les liens qui unissent ces deux amoureux transis et cette jeune femme ?
- La citadelle au cœur du temps : À la tête de ses « loups du désert », Conan attaque une caravane où une surprise de poids l’attends : un tigre à dents de sabre dont l’espèce a disparu depuis des millénaires. Une femme capturée au cours du raid informe le cimmérien que la créature vient d’une mystérieuse ziggourat qui serait le repaire d’un sorcier puissant. Celui-ci perturbe par ces activités le flux des caravanes mettant en péril les pillages des Zuagirs. Le barbare décide donc d’aller y voir de plus près.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

On aborde dans ce tome une période épique de la vie du barbare tout en préservant l’aspect horrifique qui fait tout l’intérêt de cet univers. Les monstres représentent toujours des menaces au-delà de ce que le simple mortel peut imaginer et la confrontation avec le cimmérien et ses superstitions est toujours aussi fascinante. Le temps et sa perception est au centre de ce recueil et les créatures préhistoriques y sont légions. Mais l’on a aussi la vision de notre cher barbare sur sa façon d’imaginer notre époque et cette vision que nous propose le scénariste Roy Thomas est tout à fait géniale. Et si on analyse un peu, on peut même y voir une réflexion sur le passé et le fardeau qu’il peut représenter que ce soit au niveau des liens familiaux ou des actes manqués que l’on peut regretter tout au long de son existence. De plus, il y a dans ce tome des passages emblématiques de la vie de Conan au point que cela a inspiré les cinéastes. La fameuse scène de la crucifixion que l’on retrouve dans le premier film du barbare ainsi que le personnage de la reine Taramis (qui apparaît dans le second film mais dont la caractérisation est totalement différente de celle des comics) sont issus de ce récit culte qu’est « Naitra une sorcière ». Quant à la nouvelle « Le peuple de l’ombre » c’est l’occasion de parler de la mythologie de ce monde et du notre part un nouveau biais et n’ayons pas peur des mots c’est n’est rien d’autre que de la poésie romantique teintée de barbarisme choisis et qui donne une histoire touchante et originale ! C’est encore du travail d’orfèvre, une horloge hyperborienne bien huilée et qui nous donne sans compter le plaisir formidable de nous immerger dans cette saga fantastique ! Du grand Art !

ISBN