parution 30 août 2012  éditeur La pastèque  Public ado / adulte  Thème Historique, Roman graphique Graphic Novel

Louis Riel

Fin du XIXe siècle. Louis Riel mène la révolte de métis Blancs francophones et d'Amérindiens face à la couronne britannique et aux représentants du Canada. Une page d'histoire peu connue, rigoureuse et documentée, signée Chester Brown.


Louis Riel, comics chez La pastèque de Brown
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©La pastèque édition 2012

L'histoire :

Au cours de la seconde moitié du XIXe siècle, le Canada, colonie de l'Empire britannique confinée à l'Est du territoire originel, cherche à s'étendre vers l'Ouest en direction du Pacifique, histoire d'augmenter les surfaces cultivables et d'imposer les intérêts capitalistes de l'Empire. Le Canada décide alors d'acheter le territoire de la rivière Rouge appelée aussi Terre de Rupert où vivent environ 12 000 personnes, une communauté catholique composée de sang-mêlé d'origine française et anglaise qui refuse d'être gouvernée par la couronne d'Angleterre et des juristes éloignés de leur préoccupations quotidiennes. D'ailleurs, la gouvernance de la Terre de Rupert a été cédée une entreprise de commerce de fourrures (la compagnie de la baie d'Hudson). Dans ce contexte, Louis Riel, membre de la colonie, s'insurge alors contre le pouvoir en place et réclame des droits pour son peuple. Charismatique, passionné et pieux à en devenir mystique, il tentera tour à tour de parlementer et d'apaiser tout en n'évitant pas une inéluctable lutte armée face à l'échec des négociations et des stratégies...Une mission : la création d'un nouvel Etat, qui deviendra le Manitoba...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

D'abord publié chez Casterman en 2004, Louis Riel vient d'être réédité par La Pastèque. Cet épais livre, augmenté de notes bibliographiques ou contextuelles, retrace la genèse de l'histoire du Canada à travers le personnage réel de Louis Riel, chef de la rébellion. Au moment où les représentants canadiens tentent de s'approprier l'espace lors de l'âge d'or de la colonisation. Rien que du très classique dans la construction et le découpage : six cases régulières à chaque page et une progression linéaire, portés par un trait dépouillé d'une belle lisibilité. Le fond, en revanche, plus original, intéresse de bout en bout. Chester Brown remonte le fil de l'histoire avec une évidente passion. Il décrit les intérêts de chacun, les stratégies pour éliminer les agitateurs et brandit le drapeau du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes dans le contexte d'une colonisation à la mode. Tandis que les uns luttent pour des libertés et des droits au nom de la coutume, les autres cherchent à imposer par la force les lois de l'Empire, leur autorité et leurs intérêts capitalistes, quitte à organiser la rébellion pour mieux asservir les réfractaires. Louis Riel, lui, symbole de résistance à l'impérialisme et à l'oppression, finit par susciter l'empathie tout en cristallisant justice et égalité entre les peuples. Bien construit et très agréable à l'oeil, l'ouvrage souffre toutefois de quelques longueurs vers la fin, au moment justement où l'on aimerait être soufflés par le vent de l'Histoire. Reste un très beau livre entre la biographie dessinée et le récit historique informatif et pédagogique, loin du pensum éreintant, traitant d'un sujet méconnu du lectorat français en général.

ISBN 9782922585964