parution 22 octobre 2010  éditeur Milady Graphics  Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy

Wolfskin T1

En arrivant dans une forêt, le guerrier Peau de loup accepte un drôle de contrat de la part du chef d'un village. Entre Conan le barbare et Berserk, un titre d'heroïc-fantasy sanglant et jubilatoire.


 Wolfskin T1, comics chez Milady Graphics de Ellis, Juan Jose Ryp, Pagliarani, Dalhouse, Juanmar
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Milady Graphics édition 2010

L'histoire :

Traversant une forêt en se dirigeant vers le sud, un homme portant une peau de loup erre sans but. Soudain, plusieurs hommes lui demandent la raison de sa présence non loin de leur village. Il s'excuse et s’apprête à repartir dans une autre direction. L'un d'entre eux se jette alors sur lui, l'épée au poing. L'instant suivant, sa tête est séparée de son corps. Voyant cela, les autres se ruent sur cet étranger, mais rien n'y fait : il manie ses deux épées ainsi que son marteau comme personne et il les élimine les uns après les autres. Le seul encore en vie est un Noï qui se révèle être leur chef. Il pointe une arme à feu sur Peau de loup. Il sait que ce dernier fait partie d'une caste vivant dans le nord, et qu’une légende court sur ses membres. En ingurgitant de curieux champignons, ils deviennent en effet surpuissants et ne ressentent plus la douleur. Ils n'ont alors qu'une seule compensation à donner à leur Dieu Wrod : des morts en pagaille. Le Noï voit un intérêt dans cette rencontre et fait une drôle de proposition à ce puissant et valeureux guerrier…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après avoir publié Black Summer et No Hero, les éditions Milady Graphics proposent de retrouver une fois de plus le tandem Warren Ellis-Juan José Ryp, pour une de leurs nombreuses collaborations. Cette fois-ci, le projecteur est pointé sur Wolfskin, une mini-série de trois chapitres publiée en 2007 chez Avatar Press, qui risque de surprendre plus d'un amateur du créateur de Transmetropolitan. Celui-ci œuvre en effet cette fois dans le genre de l’heroïc-fantasy. L'histoire raconte les mésaventures d'un Peau de loup, un guerrier venant du nord, qui croit en un Dieu sanglant, et qui a la propension, lorsqu’il ingère une certaine espèce de champignons, de ne plus ressentir la douleur et de se ruer dans un état quasiment d'inconscience sur tout ce qui bouge. En heroïc-fantasy, on appelle ça un berserker ! Le scénariste anglais effectue ainsi une relecture extrêmement brutale du personnage phare de Robert E. Howard, Conan le barbare. Il explose le carcan habituel de l'heroïc-fantasy, pour un résultat tout simplement efficace. Aux dessins, Juan José Ryp réussit avec son trait ultra-détaillé à créer une ambiance hyper violente. Certaines scènes sont fortement déconseillées aux plus jeunes ! D’autres planches sont également impressionnantes, comme notamment la prise de champignons et ses conséquences. Cet album est complété par un quatrième chapitre qui n'est autre qu'un annual (épisode spécial et bonus, hors continuité d'une série), illustré par Gianluca Pagliarani. Ce dernier scénario est sympathique, bien que les dessins paraissent un peu figés, au regard de ceux du dessinateur ibérique. Wolfskin est une excellente surprise, un titre sans concession qui fait du bien dans le registre habituellement cloisonné et balisé de l'heroïc-fantasy. Brutal et jouissif en somme. Pour information, un second cycle, illustré par Gianluca Pagliarani (lui aussi impressionnant), est déjà en cours d'élaboration. Aurons-nous la chance d’y retrouver Peau de loup ?

voir la fiche officielle ISBN 9782811204297