parution 01 novembre 2010  éditeur Nickel  Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy

Slaine T1

Le dieu cornu (intégrale)

Slaine est l’archétype du récit moderne d’heroïc-fantasy et les éditions Nickel ont la bonne idée de nous remettre en mémoire cette geste si particulière mais si fascinante, furieuse et violente...


 Slaine T1 : Le dieu cornu (1), comics chez Nickel de Mills, Bisley
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Nickel édition 2010

L'histoire :

Le Dieu Cornu : Ukko, le nain malicieux, raconte la geste du guerrier Sessair, Slaine. Le guerrier Slaine devient Roi de sa contrée à la mort de son frère. Il se démarque de l’avis du puissant druide Cathbad et décide de consulter la Déesse Terre pour avoir ses conseils. Elle lui révèle qu’il devra retourner à la puissance de la Terre et respecter les femmes. Il devra aussi rééquilibrer les forces de la Terre Tir Nan Og, menacées par la suprématie démoniaque des cruels guerriers Drunes, dirigés par le chaotique Seigneur Etrange Slough Feg. Slaine se prépare à rentrer en guerre et prend le titre honorifique du Dieu Cornu.
Les armes sacrées : Pour lutter contre la puissante armée du mal des Drunes, la seule chance de Slaine est d’unifier les contrées voisines qui possèdent des artefacts magiques. Il doit donc récupérer l’épée lunaire qui tranche tous les métaux, la lance solaire qui n’a de cesse de chercher du sang, la pierre sacrée du destin et le chaudron du sang qui rend immortel. Slaine devra affronter une série d’épreuves pour prouver qu’il faut unifier les Terres de Tir Nan Og.
Le roi des Celtes et La déesse blanche : Par sa puissance et sa sagesse, Slaine est nommé chef de file de la révolte contre les envahisseurs. Le combat est prêt à éclater avec les hordes des Démons des Mers qui se rapprochent. Puis viennent ensuite les terribles guerriers Drunes, galvanisés par le sanguinaire Slough Feg et la sorcière Medb. Slaine montre sa valeur et prie la Déesse Terre de le protéger. Cependant, les voies du destin sont capricieuses et la lutte sanglante va faire de nombreux ravages. Malgré son vieil âge, Ukko écrit avec ferveur cette bataille épique…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Slaine est devenu mythique auprès des fans d’heroïc-fantasy. L’éditeur Nickel a donc la bone idée de rééditer cette œuvre dans une série d’intégrales. Dans ce premier volume, on trouve les quatre premiers tomes dessinés par Simon Bisley, qui a donné ses lettres de noblesse à la série. Muscles proéminents, métal brillant, armes tranchantes, magie mystique, Dieux païens, fureur barbare, peuples monstrueux… Patt Mills signe un récit furieux et violent, dans la droite ligne du célèbre créateur de Conan le Barbare, Robert E. Howard. L’imaginaire est débridé et les deux premiers tomes sont prétextes à poser les éléments d’une histoire totalement novatrice : certains personnages resteront inoubliables (tel l’horrible et répugnant Slough Feg), la beauté sauvage et mystérieuse de la Déesse Terre, les guerriers Drunes, la magie vénéneuse de Medb, l’arme vivante de la Lance de Sang, le Roi dément Sengann… A l’instar de Requiem (une série sur les vampires), Patt Mills aime les récits flamboyants, pleins de trouvailles et de dépaysement fascinants. Cette débauche d’inventivité est digne des plus grands récits d’heroïc-fantasy et le lecteur découvre avec émerveillement un monde extraordinaire. Simon Bisley n’est bien sûr pas étranger à ce dépaysement : son dessin déstabilise et épouse parfaitement la nouveauté de cet univers. En effet, chaque planche est une tentative de décloisonner le style graphique traditionnel et le trait est parfois grossi, largement exagéré, voire caricatural. Un trait qui colle parfaitement à la truculence du récit. C’est aussi et surtout les couleurs qui plongent le lecteur dans une immersion sauvage et merveilleuse de ce monde. Les peintures directes sont de véritables œuvres d’art, même si l’ensemble peut dérouter, au prime abord, tant les couleurs sont chatoyantes. Cependant, l’intelligence de Mills ne se limite pas à créer un monde à part. C’est aussi un féru de culture populaire. Il glisse régulièrement des allusions historiques réelles dans son récit : Slaine lui-même est une réadaptation très libre d’une légende celtique d’un Roi d’Irlande. Le langage est aussi une des forces de cette bande dessinée et Mills s’applique à magnifier l’histoire dans un style épique et flamboyant. Les textes soignés et érudits renforcent l’évasion offerte. Mais l’humour n’est jamais loin : Mills se représente lui-même en scribe nain hideux et pervers. Les parenthèses sur la façon d’écrire le récit sont autant de pauses métafictionnelles amusantes et originales. L’ensemble est donc essentiel pour les amateurs de récits barbares et de jeux de rôles. La qualité est de haute volée, même si l’on peut regretter un léger déséquilibre dans la série. En effet, le début est sublime dans sa présentation de l’univers et sa peinture de personnages haut en couleurs. Malheureusement, par la suite, le récit s’essouffle avec des descriptions peu convaincantes d’une bataille trop longue et répétitive. Le dernier tome est donc plus faible mais Slaine est une série à découvrir sans modération par l’originalité de son imaginaire et de son dessin. Car « yeux sans vie, crânes fracassés, carcasses empilées… voilà des mots qui me sont plaisants » !

ISBN 9782914420303