parution 03 avril 2013  éditeur Panini Comics  collection Marvel Gold
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action Super-héros

Captain Britain

La fin du monde (intégrale)

Vint ans après sa parution chez Marvel UK, voici l'intégrale d'une série inédite en France où le lecteur découvre la créativité démentielle du célèbre Alan Moore. Captain America n’a qu’à bien se tenir, Captain Britain débarque !


Captain Britain : La fin du monde (0), comics chez Panini Comics de Moore, Davis, Digital Chameleon
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2013

L'histoire :

L’Angleterre dans une réalité parallèle, sur la Terre 238: le monde est dominé par des hommes sans scrupules dirigés par James Jasper. Ce dernier a créé l’arme ultime : le Cybiote Fury dont la mission est d’éliminer tous les super-héros, sauf son créateur, lui aussi doué de pouvoirs et capable de modifier la réalité. Captain Britain tente de lutter contre cet implacable tueur mais il se rend compte qu’il est bien trop puissant. Arrivé dans un cimetière, Captain Britain réalise qu’il est le dernier survivant des super-héros ! Profondément abattu, il n’entend même pas Fury arriver derrière lui. L’exterminateur achève Captain Britain ! Quelques temps plus tard, Merlin, avec l’aide de sa fille, remodèle le corps et l’âme de Captain Britain. En redonnant vie au super-héros britannique, Merlin espère qu’il va empêcher la destruction de la Terre 616. Revenu sur Terre, Brian Braddock retrouve Betsy, sa sœur, qui a des dons puissants de voyance. Betsy est en danger car elle fait partie de l’organisation secrète S.T.R.I.K.E. (l’équivalent du S.H.I.E.L.D.) mais elle est menacée par l’influence grandissante de la Renarde qui tente d’éliminer tous les mentalistes. Dans le même temps, un homme politique connaît un succès grandissant avec des discours de haine envers les super-héros : James Jasper !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Captain Britain, super-héros créé à l’origine par Chris Claremont, revient en 1981 sous la plume du célèbre Alan Moore. L’alter-égo de Captain America, version anglaise , a peu de grands récits dans la production Marvel. Panini Comics, vingt ans après la parution de ce récit en Angleterre, décide enfin de traduire cette œuvre en France pour la collection Best of Marvel avant de le ressortir au sein de marvel Gold. A la lecture de ce comics, le lecteur aura le bonheur de découvrir les tout débuts du prolifique Alan Moore. Alors qu’il est en train de réaliser V pour Vendetta et cinq ans avant le désormais culte Watchmen, Moore signe un récit incroyable qui annonce tous ces thèmes de prédilection et sa créativité débordante. Dès le début, l’histoire est un véritable uppercut : on annonce la mort de tous les super-héros et dans une scène terrifiante, Captain Britain se retrouve malgré lui devant les tombes de ses pairs. C’est un thème qui ne cessera de hanter Alan Moore : le monde des super-héros touche à sa fin et décline de plus en plus. Cependant, ce goût du vide et du néant est très vite contrebalancé par une activité totalement débordante. A l’image du mythique duo Jack Kirby et Stan Lee, Alan Moore est un vrai démiurge et multiplie les trouvailles et nouveautés. Captain Britain est une occasion de multiplier à l’envie les espace-temps, à tel point que l’on en a facilement le vertige. La réalité se tord et se reforme, offrant un récit complètement fou et sidérant : Captain Britain est ainsi baladé de monde en monde, d’univers en univers et opère plusieurs voyages dans le temps, sans compter sa mort dans la Terre 238 ! Œuvre psychédélique et délirante qui mêle vie extra-terrestre, organisation secrète, pouvoirs magiques, robots hi-tecks, super-pouvoirs, cette création est l’occasion d’admirer le cerveau génial et fou d’Alan Moore… une fureur créatrice proche de celle de… James Jasper qui est capable de faire et défaire la réalité à sa guise (le sosie du Chapelier Fou). Ce récit est aussi une occasion d’admirer le talent littéraire du scénariste. Dans un récit dense et complexe, Alan Moore sait mieux que personne raconter une histoire. Il multiplie les points de vue et casse souvent le rythme narratif pour apporter une lecture toujours novatrice et prenante. Le dessin d’Alan Davis est efficace et dynamique, même si certains visages ne sont pas toujours bien réussis. Une œuvre qui revalorise les débuts du maître et qui est à l’image de son auteur : folle et hallucinante !

voir la fiche officielle ISBN 9782809430141