parution 06 mars 2019  éditeur Panini Comics  Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

Civil War

Une catastrophe secoue toute l'Amérique et va entraîner une profonde division au sein des super-héros. Un épisode devenu culte et qui fait partie du Panthéon des comics, décliné maintenant en noir et blanc : nostalgie ...


Civil War, comics chez Panini Comics de Millar, McNiven
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Speedball tient enfin le scoop qui va propulser son équipe de super-héros. Lui et ses amis se trouvent devant le moment de leur gloire à Stamford dans le Connecticut. Dans la maison, se trouvent quatre super-vilains activement recherchés : Cobalt Man, Coldheart, Speedfreek, Nitro. Ces sinistres individus se sont évadés de Rikers il y a quelques mois : une aubaine pour les New Warriors. D'habitude, ils n'interviennent que sur des petits incidents ou des ennemis de seconde zone. C'est mauvais pour l'audimat de leur émission de télé-réalité ! Maintenant, c'est le grand spectacle assuré et la gloire qui les attend. Pourtant, tout le monde n'est pas forcément d'accord pour intervenir. Ce qu'ils ont en face, c'est du costaud et ils ne seront pas à la hauteur. Speedball rassure ses troupes : avec l'effet de surprise, ils vont pouvoir les arrêter facilement. Alors qu'ils discutent encore, Coldheart sort les poubelles et repère les New Warriors. Plus le temps de réfléchir : il faut foncer. L'attaque est rapide et surprend les Super-vilains. Speedball parvient à neutraliser Speefreek et en fait des tonnes dans ses prises de combat pour que la caméra puisse filmer. Coldheart est également neutralisée même si la tueuse a eu le temps de critiquer le groupe. Il faudra couper au montage ! Cobalt Man ne demande pas son reste et il a pris une sacrée dérouillée. Reste Nitro mais il s'est enfui profitant du désordre ambiant. Namorita le poursuit et le rattrape facilement. Elle l'écrase contre un bus. Cette fois, c'est fini. Pourtant, Nitro ne va pas se laisser faire aussi facilement. Il provoque une immense explosion qui fait des ravages dans le quartier. Iron Man et Captain America viennent eux-mêmes constater les dégâts. Tony Stark en est persuadé : cet évènement va provoquer une grande réaction et risque de changer la vie des Super-héros à tout jamais...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Civil War est certainement le comics le plus réédité en France. En multipliant les formats, en proposant des variants covers, en ajoutant divers annexes, Panini Comics a surfé sur le succès commercial d'un arc qui avait marqué son époque en 2006. Voici encore une nouvelle version inédite : l'épisode en noir et blanc et dans un grand format (comme le volume réédité de House of M). Si vous ne connaissez pas cette incroyable guerre civile orchestrée par Mark Millar, il est encore temps de réparer cette erreur. L’Écossais s'est fait un nom glorieux avec cet opus impressionnant qui met en scène bon nombre de personnages Marvel et qui vont s'opposer sur un thème on ne peut plus actuel : la sécurité intérieure et le besoin de tout contrôler. Le récit est puissant, les dialogues intelligents et la réécriture de l'univers Marvel est sidérante. Le spectacle est donc total, d'autant que Millar interroge en profondeur le fonctionnement de nos démocraties. Cette redécouverte permet également de mesurer le fossé qui sépare l'original de sa version cinéma, à mille lieues de la puissance du comics. Cette version inédite permet aussi d'admirer le formidable travail graphique de Steve Mc Niven. Le noir et blanc est peut être encore plus beau et impressionnant que la version couleurs. On constate ainsi le délicat équilibre entre un trait épuré et plein de vie (notamment sur les visages des super-héros) et un encrage fort qui rehausse le tout. Le format met en avant un découpage spectaculaire notamment sur des scènes de combat hors normes et marquantes. Un petit bijou luxueux qui va provoquer une émeute (ou au pire une guerre civile) pour se l'arracher ...

ISBN 9782809476699