parution 19 juin 2013  éditeur Panini Comics  collection 100% Fusion Comics
 Public adulte  Thème Horreur, Mondes décalés

Crossed - Si tu voyais ça T1

Sur une île au nord de l’Écosse, différentes personnes tentent de survivre au monde violent et dégénéré qui se répand avec les infectés à la croix. Un volet plus calme mais pas moins violent de Crossed digne d'intérêt.


 Crossed - Si tu voyais ça T1, comics chez Panini Comics de Spurrier, Barreno, Juanmar, Erskine, Burrows
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2013

L'histoire :

Shaky était écrivain avant que les infectés à la croix ne déferlent sur le monde. A présent, il vit sur une île des Orcades, un archipel situé au nord de l’Écosse, avec d'autres survivants. De corvée, le jeune homme scrute l'horizon, au cas où la menace serait proche. Au loin sur la terre ferme, un infecté viole frénétiquement un dauphin et finit par s'apercevoir de la présence d'humains sur l'île. Il trouve alors une barque et fonce en leur direction. Shaky avertit les autres en sonnant des cloches. L'infecté n'arrivera jamais sur leur rivage mais fera une autre victime, un pauvre bougre en train de pêcher. Les survivants s'organisent de mieux en mieux chaque jour. Les semblants d'une société civilisée sont là et les tensions aussi. A mesure que les jours passent, de drôles de phénomènes ont lieu. Une vache, notamment, vogue sur une barque, une grenouille glissée dans son fondement. Qui peut bien être responsable d'une telle horreur ? Les infectés ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Avatar Press est un éditeur américain qui s'est spécialisé dans les récits pour adultes et le plus souvent violents. Parmi les titres forts, on pourra évoquer la trilogie de Warren Ellis sur les super héros (No Hero, Black Summer, SuperGod), Freak Angels mais aussi le malsain Crossed. Inaugurée par Garth Ennis, cette série a marqué immédiatement les esprits par son sadisme et sa violence exacerbée. Après deux opus, le créateur du Preacher a laissé la main à David Lapham, un spécialiste du polar hard boiled. Valeurs familiales et Psychopathe ont pu montrer la folie géniale de ce créateur injustement méconnu. Si les deux scénaristes sont revenus sur Crossed avec le cycle Badlands (encore inédit en France), Panini comics a choisi de publier Si tu voyais ça, Wish you were here en version originale. Cette histoire s'étalera sur deux opus et elle a la particularité d'avoir été pré-publiée gratuitement sur internet à la façon de Freak Angels de Warren Ellis. Le récit est écrit par une valeur montante des comics : Simon Spurrier. Ce dernier choisit une approche différente pour raconter le destin de ses survivants. Plutôt que de les montrer en pleine errance, il nous dévoile un groupe posé et installé sur une île. Ceux-ci créent une sorte de nouvelle société dans laquelle l'entraide est obligatoire. Le scénariste introduit progressivement les personnages et le fait notamment au travers de Shaky l'écrivain qui les présente à chaque fois qu'il remplit son journal. L'idée est simple, efficace et fonctionne bien. Les rebondissements s'écoulent doucement et pour casser l'aspect isolé propre à l'île, nous avons droit à des flashbacks assez intenses. Le contenu est toujours aussi extrême et souvent décalé à souhait, comme le viol du dauphin ou la séquence de la religieuse. Javier Barreno est de retour aux crayons après Valeurs familiales. Son trait a clairement progressé et l'encrage de Gary Erskine participe à ce visuel correct. Peut être moins trash de prime abord, ce volet de Crossed n'en reste pas moins fortement conseillé aux amateurs de bandes dessinées explicites et archi-violentes.

ISBN 9782809431414