parution 26 août 2015  éditeur Panini Comics  collection Marvel Now !
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange, Humour Super-héros

Deadpool (2013) T2

Il y a le diable, le soleil et la mer

Deadpool est engagé pour retrouver des individus ayant passés un pacte avec un démon et les éliminer ! Une série tout bonnement excellente, drôle et décalée à souhait.


 Deadpool (2013) T2 : Il y a le diable, le soleil et la mer (0), comics chez Panini Comics de Posehn, Duggan, Koblish, Hawthorne, Staples, Moore, Adams
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Nous sommes à la toute fin de l'âge de bronze des comics, lorsque au siège du Daily Buggle, le directeur, J.J. Jameson, pousse une nouvelle gueulante. Aucune nouvelle n'a d'intérêt à ses yeux, et il est hors de question de virer dans les scoops pour journaux à scandales. Il envoie du coup Peter Parker faire de nouveaux clichés de Spider-Man. Le jeune photographe croise dans la rue un ancien camarade du lycée. Flash Thompson n'a jamais été très sympathique à son encontre et roule toujours des mécaniques. Il vient d'ailleurs de garer sa voiture décapotable sur une place interdite. Peter voit alors un type en costume débarquer et voler le véhicule de Flash ! Il s'agit de Deadpool, un mercenaire maniant les armes comme personne. Alors que Deadpool roule à fond, un homme d'affaires apparaît soudainement à ses côtés et lui propose un drôle de contrat. La mission consiste à faire retomber Iron Man dans l'alcoolisme...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

L'air de rien, il semblait difficile pour Marvel de continuer à surfer sur la popularité acquise par Deadpool ces dernières années. Redevenu une tête de gondole depuis le crossover Secret Invasion où le scénariste Daniel Way lui offrit un retour en grâce inespéré, la succession artistique semblait problématique. Avec Gerry Duggan et Brian Posehn, la Maison aux idées ne pouvait pas faire de meilleur choix. Les deux auteurs parviennent à effectuer la synthèse parfaite entre les différentes versions que l'on a pu connaître du personnage depuis sa création. Et ce n'est pas tout puisque les scénaristes intègrent fort bien leur série aux aventures passées du mercenaire. Ce second opus est l'exemple parfait de leur réussite. Le premier épisode casse le cheminement linéaire et se déroule à la fin des années 70. Le héros déambule dans un univers retranscrit par Scott Koblish à la perfection. On a clairement l'impression que Deadpool faisait partie intégrante des aventures du Peter Parker qu'il a croisé. Mieux encore, l'astuce scénaristique concluant ce chapitre explique même l'absence du mercenaire pendant les 11 années précédant sa première apparition dans X-Force. Trop fort ! La suite de l'album reprend l'histoire "moderne" de Wade Wilson avec sa volonté de ramener à la vie l'agent Preston, qui en attendant, squatte sa tête. Pour y parvenir, il remplit des missions pour le compte d'un démon. Rythmé, drôle et rempli de clins d'œil à destination des amoureux des comics Marvel. Brian Posehn et Gerry Duggan délivrent une excellente prestation tout comme Mike Hawthorne qui a la lourde tâche de devenir le dessinateur régulier de la série à la suite d'un Tony Moore et d'un Scott Koblish qui intervient occasionnellement. Le dessinateur réussit bien son pari et même s'il n'offre pas le même niveau de détail que son prédécesseur, ses planches sont d'une grande efficacité. Loin de la prise de tête des Avengers de Jonathan Hickman et bien plus consistant que les All-New X-Men de Brian Michael Bendis, choisissez Deadpool version Marvel Now, vous ne le regretterez pas !

ISBN 9782809450156