parution 17 mai 2017  éditeur Panini Comics  collection Marvel Now !
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange, Humour Super-héros

Deadpool (2013)

On n'est pas des bêtes

Pourquoi et comment le mercenaire disert s'est-il retrouvé avec plusieurs voix dans sa tête ? Vous le saurez dans cet album réunissant divers annuals bien délirant.


Deadpool (2013) : On n'est pas des bêtes (0), comics chez Panini Comics de Duggan, Giovannetti, Acker, Scheer, Blacker, Shaner, Espin, Kolins, Gandini, Nakayama
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2017

L'histoire :

Au lendemain de la Guerre Civile entre surhumains, Deadpool est assis en haut d'un immeuble de Hell's Kitchen. Alors qu'il vient de tuer une bonne quantité de ninjas, un drôle de type s'approche de lui. Il s'agit de Madcap, un méchant loufoque et aux vêtements bariolés. Alors qu'il asticote Wade, ce dernier lui tranche la tête. En vain, car Madcap est capable de se reconstituer, même s'il est découpé en petits bouts. Alors qu'ils esquivent un combat, Wade subit de plein fouet les effets des bulles de savon hallucinogènes de son adversaire. À peine remis, il voit Daredevil arriver mais ce dernier ne veut pas affronter deux types pouvant se régénérer ! C'est alors qu'arrive le Dieu du tonnerre. Pour aider le diable de Hell's Kitchen, il frappe avec son marteau le sol ce qui projette quantités d'éclairs. Ceux-ci touchent Madcap et Deadpool qui sont réduits en poussière. Le corps de Wade se reconstitue doucement mais alors qu'il recommence à se mouvoir, il entend la voix de Madcap. Deadpool n'est plus tout seul dans sa tête !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Deadpool a vu de nombreux scénaristes s'occuper de ses aventures depuis sa première apparition. Avec des approches très différentes, il est parfois difficile de trouver une cohésion à la personnalité du héros, passant de mercenaire bourrin et vanneur à un héros cinglé et parasité par de nombreuses voix intérieures. En prenant les rênes de la série, Gerry Duggan s'est essayé à des approches narratives variées, optant autant pour l'action que pour le drame. Conscient qu'il restait beaucoup de trous dans la raquette, l'auteur va se servir des annuals pour compléter ce qui lui semble judicieux. En prenant en charge la série, il a redonné un côté plus stable (quoique) psychologiquement au mercenaire déjanté. Il a fait table rase des voix intérieures que son prédécesseur, Daniel Way, avait imposé. Comment s'y prend-il ? La réponse se trouve dans le début de l'album et se révèle maline à souhait. C'est drôle, bien dans l'esprit du héros et les fans adoreront ! Ensuite, nous avons deux autres épisodes, l'un où Deadpool fera équipe avec Brutal Force, des super-héros animaux, et aussi avec Steve Rogers version grand-père (voir la fin du run de Rick Remender sur Captain America). Illustré par plusieurs dessinateurs dans des veines différentes mais plaisantes, cet album mérite sa place à côté des autres tomes de la série.

ISBN 9782809460100