parution 02 mai 2019  éditeur Panini Comics  Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Guerre Super-héros

Décennies : Marvel dans les années 50

Captain America : la légende

Captain America reprend du service et doit affronter un nouvel ennemi des plus dangereux : le communisme ! Une belle réédition de numéros fortement politisés mais qui assurent un beau spectacle et témoignent d'une époque heureusement révolue !


Décennies : Marvel dans les années 50 : Captain America : la légende  (0), comics chez Panini Comics de Chaykin, Abel, Benulis, Romita Sr, Lawrence, Delgado
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2019

L'histoire :

C'est une terrible nouvelle qui secoue le monde entier : le terrifiant Crâne Rouge est de retour et cette fois, l'immonde crapule s'est alliée avec les communistes ! Il veut profiter de la mort de son ennemi juré Captain America pour frapper un grand coup. Sa première attaque portera sur les États-Unis. Il pénètre dans les bâtiments des Nations Unies et prend en otage tous les délégués américains. La nouvelle fait grand bruit et arrive rapidement jusqu'aux oreilles de Steve Rogers. Avec son ami Bucky, ils foncent vers le bâtiment. Cap fait une entrée fracassante en brisant les vitres de l'immeuble par une pirouette acrobatique. Crâne Rouge est furieux du retour de son pire adversaire. Il sort un pistolet mais il n'est pas assez rapide. Captain America l'assomme facilement en lui jetant son bouclier sur la tête ! Captain America est de retour et il va devoir encore reprendre du service et se mettre en danger pour la nation. Les communistes sont aux portes du pays et menacent l'Amérique !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après s'être penchée sur les années 40, la collection Décennies s'intéresse désormais aux années 50 qui ont fait les beaux jours de Marvel. Pourtant, à l'époque, les super-héros étaient passés de mode. Le magazine Young Men ressuscite Captain America et le plonge en pleine guerre froide. Les tensions entre les États-Unis et l'URSS ont donné plusieurs numéros savoureux du grand Cap et Panini a la bonne idée de rééditer cette curiosité, dans un petit format cartonné agréable, pour l'ajouter à votre collection. Le soldat de la liberté, après avoir combattu le nazisme, voit rouge ! Dans des mini récits, Captain America lutte contre le communisme sous toutes ses formes : l'espion appelé l'Exécuteur, le savant fou Standish, la vénéneuse Shika, le tueur à gages Sans-Visage ou le monstre Electro ! Avec Bucky, il devra affronter toutes sortes de menaces : trafics d'armes, prises d'otage, chantages, manipulations par les drogues, attentats, empoisonnement à grande échelle, vol de plans militaires... Et en plus, c'est international puisque nos deux héros voyagent et doivent se battre à Chinatown, en Afrique du Sud, en Indochine, en Egypte et en Corée du Sud ! Cet enchaînement d'aventures classiques vaut le détour notamment pour son côté historique. Les morales de fin sont si patriotiques que c'en est presque risible. Malgré tout, c'est un parfait exemple de ce que pouvait être la propagande à l'époque (une arme qu'utilisaient aussi les communistes) et de ce que devaient véhiculer les comics. Si beaucoup de récits sont écrits pas des scénaristes anonymes, il n'en est pas de même du dessinateur qui est le fameux John Romita Senior. L'artiste explose tout avec des cadrages audacieux, des plans dynamiques et des personnages aux trognes mémorables. À mi-chemin entre le spectaculaire de Jack Kirby et la virilité de Milton Caniff, l'art de Romita propulse Captain America dans la légende ! Une curiosité historique et visuelle qu'il vous faut acheter pour lutter contre la vermine communiste...

ISBN 9782809480061