parution 17 juin 2009  éditeur Panini Comics  collection Panini - 100 % Wildstorm
 Public ado / adulte  Thème Mondes décalés, Aventure - Action, Fantastique - Etrange, Humour, Politique Graphic Novel

Ex Machina T6

Court circuit

Mitchell doit résoudre la gigantesque panne d'électricité touchant la ville. Il a alors la possibilité d'en découvrir plus sur l'origine de ses pouvoirs. Un suspens savamment distillé pour un tome passionnant...


 Ex Machina T6 : Court circuit (0), comics chez Panini Comics de Vaughan, Harris, Mettler
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2009

L'histoire :

Il y a 2 ans, New York a subi les terribles attentats ayant mené à la destruction d’une des deux tours du World Trade Center. Pour le maire, Mitchell Hundred, l’attente n’a que trop duré. Il veut que soit reconstruite une tour plus solide encore que par le passé. Après une réunion épuisante, il rend visite à sa mère, lorsqu’une coupure d’électricité générale se produit dans tout le comté. Plus étonnant encore, Mitchell ne semble plus avoir de pouvoirs… Près des quais, apparaît alors un curieux individu portant un scaphandre. Cet homme barbu et visiblement assez âgé, est quant à lui doté d’étonnants pouvoirs électriques. Mitchell s’en retourne à la mairie afin de rétablir la situation. Il reçoit alors un appel de sa mère : elle et Kremlin sont retenus par l’homme en scaphandre. Ce dernier lui annonce vouloir l’éclairer sur la véritable nature de ses pouvoirs et il veut qu’il le rejoigne, seul. Désemparé, Mitchell confie les responsabilités à ses assistants. Pour une fois, il choisit de faire passer sa vie privée avant New York. Mais ces deux options ne sont-elles pas intimement liées ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Il est des séries dont le pitch suffirait à décourager bon nombre de lecteurs. Ainsi ce mélange de récit administratif (l’histoire d’un maire confronté aux problèmes de ses concitoyens) et de super héros (le maire a des pouvoirs) ! Peu d’entre nous, hormis peut être quelques fonctionnaires zélés, serait attiré par un pareil synopsis ! Il suffit pourtant d’avoir aux commandes l’un des scénaristes les plus talentueux apparus ces dernières années au pays de l’oncle Sam, à savoir Brian K. Vaughan. Avec Ex Machina, il montre toute sa maîtrise de l’art narratif, jouant avec les non-dits, à l’instar de sa série Y le dernier homme. Il multiplie les intrigues, les flashbacks sont nombreux et si dans un premier temps, on ne voit pas vraiment où l’auteur veut en venir, au final, on est un peu plus prisonnier de la toile qu’il tisse tout du long. Dans ce 6e tome, il reprend les sinistres événements du 11 septembre 2001 pour enrichir sa gigantesque uchronie et montrer quelles auraient été les réactions d’un homme doté de pouvoirs dans ce cas. Qui plus est, le scénariste commence à distiller ici et là quelques explications sur les origines des pouvoirs de Mitchell. Tony Harris doit donc lui aussi assurer aux dessins. Si certaines poses paraissent parfois (mais rarement) figées, son trait est soigné et l’ensemble dynamique. La colorisation de JD Mettler apporte une fois encore un complément idéal au trait d’Harris. Avec un scénario habilement construit et un visuel attractif, il serait enfin temps de voter pour Ex Machina !

ISBN 9782809407778