parution 01 novembre 2009  éditeur Panini Comics  collection Panini - Vertigo
 Public adulte  Thème Fantastique - Etrange, Graphic Novel

L' orchidée Noire

Une fable envoutante, aux fausses allures d'enquête policière, bâtie sur la narration typiquement onirique de Neil Gaiman et servie par le graphisme à la fois beau et inquiétant de Dave McKean.


L'orchidée Noire, comics chez Panini Comics de Gaiman, McKean
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2009

L'histoire :

L’Orchidée Noire est une super-héroïne. Cette fois-ci, elle s’est infiltrée au plus haut sommet d’une organisation mafieuse, pour réunir tous les éléments utiles à pouvoir compromettre le boss. Drogues, prostitution, porno virtuel et piratage informatique : ces types ne sont pas des petites frappes. Or cette fois-ci, les choses ont mal tourné. Au point qu’elle se retrouve ligotée et démasquée. Elle a beau se dire qu’elle a fait une erreur, qu’elle a été trop prétentieuse et finalement naïve, elle sait surtout qu’elle ne s’en tirera pas. Un des caïds s’approche, calibre en main, et lui délivre ce speech : « En fait, j’ai lu les comics… Je ne vais pas t’enfermer dans la cave pour t’interroger… Pour te laisser t’échapper en suite… C’est trop débile. Non, tu sais ce que je vais faire ? Je vais te tuer. Là. » Et c’est ce qu’il fait, froidement, à bout portant… Mais qui était réellement l’Orchidée Noire ? Et d’ailleurs existait-elle vraiment ? Était-elle une légende ou un être bien réel ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Cette mini-série parue chez DC en 1989 a révélé au grand public les talents de conteur de Neil Gaiman, en s’appuyant sur une histoire qui déconstruit l’univers des super-héros. Le premier tabou qui saute, c’est celui de la mort du personnage central : six planches pour l’expédier ad patres. Seconde caractéristique : le caractère féminin du héros, aux pouvoirs mystérieux, que l’on taira, évidemment. Enfin, la narration, qui est bien plus proche d’une nouvelle fantastique que d’une aventure de Super Pijamas. Elle s’appuie sur de nombreux flashbacks, qui font régner une impression de confusion maîtrisée. Pas facile à suivre, mais cet aspect d’une intrigue à multiples facettes attise aussi l’attention. Ce qui est assez remarquable, c’est le mélange de poésie et d’onirisme qui côtoit des personnages incarnant la violence même : on croise les routes de Lex Luthor, de Batman et du Joker, enfermé à l’asile d’Arkham. L’ensemble s’appuie sur le graphisme de toute splendeur de Dave McKean : on est happé par son visuel à base de peintures et de photomontages. Encore un comics pas ordinaire, de ceux qui renferment une autre profondeur qu’une simple histoire de meurtre et de héros…

ISBN 9782809408775