La guerre de l'infini, comics chez Panini Comics de Starlin, Lim ©Panini Comics édition 2013

La guerre de l'infini

(intégrale)

Magus, l’âme damnée d’Adam Warlock, tente de devenir le maître de la galaxie. Une histoire ébouriffante et démente… Une des plus grandes guerres du Marvelverse… La guerre de l’infini !

L'histoire : Magus est le double négatif d’Adam Warlock et tente de devenir le maître suprême de l’univers. Avant lui, Thanos avait récupéré le Gant de l’infini mais l’avait perdu au profit de Warlock. Finalement, le grand guerrier renonce aux pouvoirs multiples et démesurés du Gant et partage les joyaux entre les guerriers de l’infini. Pourtant, il ne se doute pas que son ombre, Magus, va tout faire pour s’imposer dans la galaxie. Son plan est minutieusement étudié pour atteindre le pouvoir suprême. Avant de dominer l’univers, Magus s’amuse à semer l’anarchie dans tous les plans de la réalité. Il créé des clones terrifiants des super-héros sur terre qui attaquent violemment Spiderman, Iron Man et Wolverine. Tous les groupes de super-héros se rassemblent pour tenter de trouver une solution à cette menace inédite. De l’autre côté de l’univers, Thanos doit s’allier à Warlock pour tenter de contrer les sombres desseins de Magus. Même le phénoménal Galactus doit intervenir et employer ses pouvoirs terrifiants. Pourtant, ils ne s’imaginent pas que Magus tire les ficelles afin de devenir le chef absolu…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Longtemps resté indisponible, la saga cosmique La guerre de l'infini ressort à présent dans la collection Best of Marvel de Panini Comics. L’histoire fait immédiatement suite au célèbre Gant de l’infini du même Jim Starlin où l’on voyait Thanos prendre le pouvoir et s’associer à la Mort, une montée en puissance d’un personnage devenu culte dans la maison aux Idées (revoyez la fameuse scène bonus à la fin du film Avengers). Thanos, maître déchu, retrouve un rôle de choix dans ce récit et le lecteur découvre une nouvelle facette du personnage à la peau violette et aux yeux rougeoyants : capable d’analyser l’univers et d’aller vers le bien, il sonne la révolte contre Magus et ses agissements maléfiques. Starlin dévoile petit à petit une histoire totalement folle et survitaminée. Rythmé par les pièges de plus en plus machiavéliques de Magus, le récit est encore plus sidérant que Le Gant de l’infini. Starlin enchaîne allègrement les combats violents entre les super-héros et leur double, voyages sidéraux et retournements de situations. A chaque évènement, le visage grimaçant de Magus se dessine, véritable maître démoniaque d’un jeu d’échecs cosmique. En effet, le double de Warlock contrôle à distance de sacrés pièces : les Quatre Fantastiques, Docteur Strange, Qasar, les Vengeurs, Drax, Warlock, Thanos et même Galactus ! Anticipant tous les coups de ses adversaires avec une facilité diabolique, Magus laisse les pions se détruire mutuellement, ignorant qu’en agissant ainsi, ils font de lui le… roi ! On assiste donc, médusé, à une galerie incroyable de personnages Marvel : humains, monstres, Gardien, guerriers de l’infini, entités cosmiques, tous se rassemblent pour lutter contre une menace sournoise et invisible. Comme à son habitude, Starlin décloisonne totalement le réel et mêle de façon vertigineuse monde et espace, terre et univers, forces naturelles et invisibles. Le voyage est tellement psychédélique et les tentatives d’explications si farfelues que le tout reste difficile à suivre. Pourtant, on ne pourra bouder son plaisir en voyant Galactus s’immiscer dans les affaires des humains, Fatalis tenter de voler le pouvoir de Magus ou Hulk se disputer avec Thanos... Le crossover cosmique de Starlin ne recule devant aucune trouvaille ni créativité pour bousculer l’univers des super-héros et fait éclater les récits Marvel en les agrandissant à l’échelle galactique. Le dessin de Ron Lim est aussi halluciné que celui de l’iconoclaste George Pérez (dessinateur Gant de l’infini) : dans des cases ultra modernes, Lim apporte beaucoup de rythme à son trait et n’hésite pas à offrir des planches immenses, dignes représentations de l’univers. Les combats et la multiplication des personnages se matérialisent sur des doubles pages impressionnantes. On pourra seulement regretter des couleurs fades et des visages humains souvent inexpressifs. Ne boudez pas votre plaisir et embarquez dans ce voyage aux étoiles dirigé par Jim Starlin !

  • scénar dessin


28 février 2013



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 25.40-5% = 24.13

sur


La guerre de l'infini, comics chez Panini Comics de Starlin, Lim ©Panini Comics édition 2013

20 février 2013

Panini Comics

Best Of Marvel

9782809428506

ado / adulte

Aventure - Action, Fantastique - Etrange

Super-héros

La guerre de l'infini série terminée en France
1 album paru
série terminée aux USA
Titre en VO : Infinity War
1 album paru