parution 11 mai 2016  éditeur Panini Comics  collection Marvel Events
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action Super-héros

Marvel Events

Avengers vs X-Men

Le Phénix renaît une fois encore de ses cendres et va semer la zizanie entre les Avengers et les X-Men. Un crossover partant d'une bonne idée mais qui manque un peu d'ambition.


Marvel Events : Avengers vs X-Men (0), comics chez Panini Comics de Bendis, Hickman, Fraction, Brubaker, Aaron, Coipel, Kubert, Romita Jr, Cho, Molinar, Martin, Keith, Cheung
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2016

L'histoire :

Sur la planète Birj en l’an 80000, Terrax affronte avec fougue le jeune Nova. En colère, il ne comprend pas que Nova est venu l’avertir d’un grand danger. Il est malheureusement trop tard : Terrax est foudroyé en quelques secondes par une puissance effrayante. Il s'agit du Phénix... Sur Terre, Modock fait encore des siennes et cherche à enlever un grand scientifique qui se rend au Pentagone. Wanda, la Sorcière Rouge, agit rapidement et essaie d’aider le malheureux otage mais Modock dispose de son armée et prend facilement le dessus. Spider-Woman et Miss Marvel viennent aider la fille de Magnéto et capturent Modock à elles trois. Après cette mission d’éclat, Miss Marvel insiste pour que Wanda passe au Manoir des Vengeurs. Là-bas, elle est chassée violemment par Vision, son ancien époux. Vision ne lui pardonnera jamais de l’avoir manipulée il y a quelques années, et en mettant en péril tous ses amis. Dans le même temps, Cyclope, le leader des mutants, tente de former la jeune Hope. Cette jeune fille possède un pouvoir hors normes : elle peut dupliquer n’importe quel pouvoir de mutant qu’elle rencontre. Elle est cependant fragile et ne sait pas vraiment qui elle est. Elle sent que le Phénix va arriver et va prendre possession d’elle comme l’entité l’avait fait avec Jean Grey auparavant. Elle n’a pas peur et se sent prête à accueillir l’oiseau de feu.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

À la recherche d'un crossover aussi marquant que Civil War, Marvel a pensé qu'en opposant deux groupes de super héros, le résultat pourrait être similaire. D'où l'idée de faire s'affronter tous les Avengers (passés et présents) contre tous les X-Men ! Sur cette idée simpliste, Brian Michael Bendis, assisté d’Ed Brubaker, Jonathan Hickman, Jason Aaron et Matt Fraction, ressuscite le terrifiant Phénix qui avait déjà coûté la vie à Jean Grey il y a bien longtemps. Cette fois-ci, le désaccord porte sur ce que l’on doit faire de ce retour inquiétant : pour Cap et ses Vengeurs, le Phénix est une menace qu’on doit annihiler tandis que Cyclope est persuadé qu’il sauvera les mutants et changera la face du monde grâce à sa puissance phénoménale. Le concept semble alléchant et ultra prometteur. Imaginez un combat entre Hulk Rouge et Colossus, entre Thor et Emma Frost ou encore Vif Argent et son propre père Magnéto, Cyclope et Captain America ou même une dispute épique entre Tchalla et Tornade ! Les rivalités explosent et les combats sont de plus en plus épiques. Malheureusement, l’idée est bien mal développée : les batailles s’enchaînent sans impacts ou émotions ! Les dialogues sont d’une platitude navrante et même le revirement de Scott Summers qui provoque la guerre sans merci est peu crédible. Bendis caricature les réactions de ses personnages et l’ensemble ressemble plus à une vaine tentative qu'un récit réfléchi longtemps à l'avance. On ne peut pas nier que le scénariste phare de la Maison des Idées a du métier et sait parfaitement relancer la machine quand il faut mais l’ensemble tient beaucoup plus du grand spectacle et du divertissement bas du front. Les combats sont très vite passés à la trappe comme si la seule surenchère pouvait suffire. Bon point, les dessinateurs offrent de magnifiques prestations. La palme revient au français Olivier Coipel qui illustre une bonne partie de la saga et qui se surpasse totalement. Un event en forme de jeu de baston, basique et qui aurait tellement pu prétendre à mieux.

voir la fiche officielle ISBN 9782809453645