parution 06 décembre 2011  éditeur Panini Comics  collection Presse Marvel
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

Marvel Icons - Hors série T23

Le procès de Captain America (kiosque)

La vérité sur le passé de Bucky a été divulguée. Les journalistes et la population exigent alors que le nouveau Captain America soit jugé pour les actes commis lorsqu’il était le Soldat de l’hiver. Une saga d’excellente facture.


 Marvel Icons - Hors série T23 : Le procès de Captain America (0), comics chez Panini Comics de Brubaker, Acuña, Guice, Martin, Sotomayor, Breitweiser, Djurdjevic
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Les déclarations du baron Helmut Zémo ont mis le feu aux poudres. Les journalistes se sont emparés de ses dires, selon lesquelles Bucky James, le successeur de Steve Rogers dans le costume de Captain America, ne serait autre que le terrible assassin connu sous le surnom de Soldat de l’hiver. La presse fait donc le siège de la tour des Vengeurs pour avoir une confirmation. Œil de faucon est passablement énervé. Alors qu’il en parle avec Steve et Tony Stark, ceux-ci avouent connaître la vérité depuis bien longtemps. Bucky, lors de la seconde guerre mondiale, avait été fait prisonnier par les Soviétiques et suite à de nombreux lavages de cerveaux, il a œuvré pour eux en assassinant des diplomates et des agents américains. Alors que le nouveau Captain America vient de corriger un groupe de néo-nazis, Steve lui confirme que la situation dégénère un peu plus chaque minute qui passe. Un procureur demande peu après qu’un procès soit tenu. Bucky accepte alors de se rendre aux forces de police…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Les lecteurs de la revue Marvel Icons suivent depuis quelques mois déjà les aventures de Captain America, scénarisées par Ed Brubaker. Le créateur d’Incognito dévoile tout son savoir faire dans des récits toujours très soignés. Afin de rattraper le retard de parution sur la série, Panini a choisi de réunir la saga entière intitulée Le procès de Captain America dans le 23ème hors série de Marvel Icons. Ce volet regroupe cinq épisodes (du 610 au 615) et débute par la presse qui cherche à savoir si les révélations du fils Zémo sont véritables. Bucky James, le fidèle ami de Steve Rogers (le Cap’ historique) a repris le costume à la bannière étoilée depuis quelques temps et le scoop serait qu’il était autrefois le terroriste et assassin surnommé le soldat de l’hiver. Si cela est la vérité, elle n’est juste qu’en partie, puisque Bucky avait subi un lavage de cerveau ! Brubaker mène vraiment bien son récit et ce procès se révèle captivant, entre souvenirs enfouis et dangers omniprésents. Ce hors série est, qui plus est, extrêmement abordable, même pour les non lecteurs de Captain America, avec un résumé en début de revue assez bien fichu. Graphiquement, on retrouve deux artistes de talent. L’espagnol Daniel Acuña débute avec un épisode très réussi avant de laisser sa place à Butch Guice, qui opte pour des encrages très présents rappelant d’une certaine façon les planches de Michael Lark sur DareDevil (avec Brubaker au scénario justement). Ne craignez pas de tomber sur une saga gonflée de termes juridico-poussifs, Le procès de Captain America est un excellent divertissement. Le cliffhanger laisse en plus la forte envie de lire la suite des aventures qui seront publiées dans le prochain hors série de Marvel Stars à paraître en janvier 2012. En effet, il s’agit du dernier numéro des hors séries de Marvel Icons, la revue étant remplacée par Avengers Extra. Un dernier numéro en fanfare, à ne pas manquer !

voir la fiche officielle ISBN 9782809423075