parution 10 mai 2011  éditeur Panini Comics  collection Presse Marvel
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

Marvel : Les grandes sagas T3

Iron Man - Marvels (3/10)

Un terrible virus a été subtilisé par un extrémiste dans un gros laboratoire. Mais Tony Stark ne l’entend pas ainsi… Une des meilleures aventures d'Iron Man disponible à petit prix : chouette !


 Marvel : Les grandes sagas T3 : Iron Man - Marvels (3/10)  (0), comics chez Panini Comics de Ellis, Busiek, Ross, Granov
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2011

L'histoire :

A Austin, un virus créé par le laboratoire Futurepharm vient juste d’être volé. Il est alors inoculé à un homme faisant partie d’un groupe extrémiste. Tony Stark, de son côté, accepte une interview avec un journaliste très connu pour ses documentaires acides sur ceux qu’on surnomme les fantômes du XXe siècle. L’entretien est intense, mais Tony s’en sort plutôt bien, en mouchant notamment le journaliste sur la réelle portée de ses documentaires. Stark enfile ensuite sa tenue d’Iron Man et s’envole. En plein vol, il reçoit un coup de fil de Maya, une des chercheuses de Futurepharm. Elle souhaite le voir assez vite pour qu’il l’aide à découvrir ce qui se passe. Après avoir réglé quelques problèmes avec son conseil d’administration, Tony se rend auprès de leur ancien professeur, Sal, accompagné de Maya. Durant cette réunion d’amis, un terrible évènement se produit : l’homme inoculé fait des ravages et massacre de nombreux innocents. Tony et Maya se rendent sur les lieux. Une fois leur avion posé, Stark se rend seul retrouver sa tenue d’Iron Man…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après un second numéro consacré à Thor, la série Marvel les grandes sagas se consacre pour son troisième opus à Iron Man. Tony Stark a certes déjà vécu de nombreuses aventures cultes, et ce numéro présente encore l'une des meilleures jamais consacrées au super héros. En 2006, Warren Ellis et Adi Granov ont en effet créé une histoire particulièrement rythmée. Le récit s'entrecoupe de flashbacks ingénieux, permettant de mieux comprendre les relations entre les différents personnages comme Maya et Tony Stark. Les dialogues sont travaillés et certains passages sont excellemment menés : l’interview, entre autre, ou encore le dialogue entre une lycéenne anarchiste et l’extrémiste. A contrario des histoires de super héros souvent stéréotypées, le scénariste anglais brise le carcan classique d’Iron Man. La violence est omniprésente, la psychologie des personnages est plus poussée qu’à l’accoutumée. Bref, l’histoire a un ton beaucoup plus mature qu’auparavant, ce qui n’est pas pour nous déplaire. On ne s’ennuie pas un seul instant, certaines ficelles sont parfois un peu grosses (l’upgrade de Tony Stark) mais elles se laissent oublier dans le feu de l’action. Le dessinateur bosniaque Adi Granov illustre la chose avec des planches impressionnantes. Le résultat est un subtil mélange entre la peinture et le dessin informatique. Les couleurs sont très bien choisies et ne tombent jamais dans les clichés maintes fois croisés des comics. Véritable comic pop-corn doté d’un visuel impressionnant et d’un scénario solide, voici une super production du genre. Comme dans chaque volet, un fascicule présentant quelques pages de Marvels est inclus. Cette série à suivre est diablement efficace.

voir la fiche officielle ISBN 9782809419931

  • Sa note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

Ce qu'un autre en pense sur la planète BD :

Beaucoup de lecteurs se sont frottés les mains à l’annonce de cette collection façon « best of », parce que certains volumes reprennent de très bons rushs. C’est absolument le cas de ce tome 3, qui est la réédition intégrale d’Extremis. Les lecteurs les plus exigeants avec le dessin seront servis par l’excellence des peintures d’Adi Granov. Un artiste qui a depuis fait ses preuves (X-Men, Dark Reign) et dont le style hyper réaliste arrive à séduire même ceux qui y sont habituellement allergiques. Moins froid qu’Alex Ross (qu’on ne vous fait pas l’insulte de vous présenter), moins statique que Roy Alan Martinez (FVZA, Global Frequency), moins caricatural que Clayton Crain (Curse of the Spawn,Spider-Man, Ghost-Rider, Sam & Twitch etc.). Bref, son travail sur cet album lui a valu un plébiscite, à tel point qu’il a été ensuite embauché par les studios pour dessiner les armures dans le film ! Un coup de frais dans l’image d’Iron Man qui accompagne à merveille la refonte du personnage par Warren Ellis. L’émérite scénariste de Transmetropolitan, The Authority, Fell, Planetary, No Hero, pour ne citer qu’eux, nous offre ici un subtil « reset » : origines refondues et destin complètement différent, puisque Stark prend une décision qui fait qu’il ne sera plus un humain au métabolisme normal ! Bien sûr, tradition Marvel oblige, il y a un très mauvais méchant et de très grosses bastons. Donc on récapitule : un très bon album, un prix attractif avec un supplément de la série culte Marvels… Si vous avez raté Extremis, ne ratez pas cette Grande Saga !