parution 05 novembre 2014  éditeur Panini Comics  collection Marvel Hors collection
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action Super-héros

Miracleman T2

Le syndrome du Roi Rouge

L'épouse de Miracleman a été kidnappée par un certain docteur qui souhaite s'emparer des futurs dons de l'enfant pour son propre intérêt. Suite d'une série culte toute en tension, en émotion mais aussi en surprise.


 Miracleman T2 : Le syndrome du Roi Rouge (0), comics chez Panini Comics de Yronwode, Moore, Davis, Ridgway, Veitch, Austen, Oliff
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Michael Moran vit des moments inattendus depuis qu'il s'est rappelé du mot magique le transformant en Miracleman, un super héros. Outre des ennemis à vaincre pour protéger la population, il eut la surprise de voir Liz, son épouse, tomber enceinte. Il prend bien évidemment soin d'elle mais alors que Miracleman croise un jeune garçon dans la forêt, sa douce est kidnappée. Sa maison est sens dessus dessous et des traces de luttes sont visibles. Michael appelle Evelyn Cream et le somme de le rejoindre au plus vite. Si Miracleman a convoqué le tueur à gages, c'est parce qu'il sait que ce n'est pas ce dernier qui est responsable de l'enlèvement de Liz. Michael suspecte l'employeur de Cream. Ils comprennent vite que ce n'est pas lui mais un certain docteur nommé Emil Gargunza. Ce dernier est très attentionnée avec la femme enceinte, il compte bien s'emparer de l'enfant pour lui soutirer les attributs génétiques de puissance donnés par Miracleman...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La sortie du premier album de Miracleman après tant d'années d'imbroglios juridiques a permis à de nombreux lecteurs de découvrir une des premières créations d'Alan Moore. Loin d'être un simple essai ou même une erreur de jeunesse, Miracleman est en réalité une œuvre fascinante. Le scénariste intègre à son récit de super héros des thématiques modernes et extrêmement adultes. Mais devant un tel début, la réussite des premiers épisodes allait-elle perdurer par la suite ? En voyant la note de cette chronique, vous aurez aisément compris que c'est bel et bien le cas. Dans ce second volet, le héros voit sa femme être kidnappée par un certain docteur Gargunza, un individu au passé trouble et qui se livre à des expériences immorales. Notre justicier cherchera où se trouve sa dulcinée mais à force, Miracleman sent la colère croître en lui, et il ne fera pas bon croiser sa route. Le lecteur assistera même à un réel déchaînement de violence. Loin d'opter pour la carte du comics mainstream, Alan Moore assume pleinement ses choix et l'on pourra le voir vers la fin de l'ouvrage lors d'une séquence pour le moins explicite mettant en scène Liz. L'auteur est impressionnant de modernité, que se soit dans sa narration ou bien dans les sujets dont il s'empare. Miracleman est une série qui s'assume et qui assure. C'est également le cas d'Alan Davis qui dessine une grande partie de l'album. Si ses camarades n'impressionnent pas autant, l'ensemble reste très correct. La colorisation retravaillée de Steve Oliff est très bonne elle aussi. L'édition proposée par Panini Comics inclut moult bonus. Un indispensable de chaque bédéthèque !

ISBN 9782809443974