parution 04 août 2019  éditeur Panini Comics  Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action Super-héros

Thanos

La fin de l'univers Marvel

Akhenaton refait surface et menace l'équilibre de l'univers entier. Thanos a un plan pour le contrer. Un nouveau récit sur Thanos où Jim Starlin, à force de faire une surenchère dans le spectaculaire et le cosmique, finit par se caricaturer lui-même !


Thanos : La fin de l'univers Marvel (0), comics chez Panini Comics de Starlin, Scheele, Heroic Age
  • Notre note Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2019

L'histoire :

Jean Grey a d'étranges visons du passé. Sans savoir pourquoi, elle remonte dans le temps et apprend la vie du Pharaon Akhenaton, celui-là même qui a proclamé un nouveau Dieu unique : Aton. Sa mort reste une énigme et on n'a jamais retrouvé son corps, ce qui donne lieu à de nombreuses hypothèses, parfois totalement délirantes. Jean ne comprend pas pourquoi elle revoit ce passé lointain, mais cela n'est pas dû au hasard, puisque le professeur Xavier lui aussi revoit la vie d'Akhenaton. À Asgard, Thor sent également une grande puissance monter dans l'univers. C'est une menace à prendre sérieux, d'autant qu'un visage grimaçant lui apparaît dans les cieux ! Il sent qu'Odin lui-même tremble devant ce nouveau danger. Les nouvelles ne sont guère plus rassurantes du côté de l'espace. Le Surfer a la surprise de croiser la marine Shi'ar totalement détruite ! Seul reste le Gladiator mais il peut à peine parler. Il témoigne juste d'une nouvelle force puissante qui à submergé tout sur son passage. Thanos apprend très rapidement l'existence de cette entité cosmique. Sa puissance est si impressionnante que le Titan rêve de la récupérer pour éliminer une bonne fois pour toute tous ses ennemis. Cependant, avant qu'il puisse élaborer un plan, il comprend que cette force se dirige tout droit vers la Terre...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Jim Starlin, le créateur du célèbre Thanos, n'en finit plus avec son personnage phare. Après la trilogie de L'Infini, l'auteur enchaîne les one shot de Thanos. Pour qui connaît ses histoires cosmiques et atypiques, il n'y aura pas forcément de grandes surprises avec ce récit. Le début est toujours le même : une menace qui dépasse les frontières de l'univers va submerger la Terre. Même si l'ennemi n'est plus le Titan cruel et même si Thanos est cette fois du coté du bien, on a l'impression de relire une énième réécriture de ses histoires. Alors oui, Akhenaton est un prodigieux adversaire et oui, Thanos qui collabore avec les super-héros nous rappelle les belles heures de Terminator 2 mais il y a aussi beaucoup de choses à redire. Les rebondissements sont parfois intéressants mais frôlent aussi le non-sens quand Starlin s'attaque au sujet divin. Celui qui n'aura jamais lu un de ses comics aura l'impression de basculer dans un cosmos sidérant mais là encore, l'auteur en fait trop. Les dialogues pseudo métaphysiques en fin d'album sont ridicules et les retournements de situation frisent le grotesque, à force d'essayer d'être toujours plus spectaculaires. Starlin ose encore beaucoup de choses et son écriture a ce côté fou et halluciné, avec un brin de grandiloquence, mais on sent aussi que l'auteur en fait une recette systématique pour des besoins bien plus terrestres que métaphysiques... Son dessin est également bien usé et même si plusieurs planches sont toujours aussi audacieuses et inventives, le trait est grossier et pas franchement esthétique, à part bien sûr quand Thanos fait son apparition. Aura-t-on des histoires de Thanos de ce genre à l'infini ?

voir la fiche officielle ISBN 9782809477979