parution 09 juin 2010  éditeur Panini Comics  collection Panini - Vertigo
 Public ado / adulte  Thème Policier, Aventure - Action

The losers – Version Panini Comics, T2

Cheik et mat (intégrale)

Un ancien commando d'élite, laissé pour mort après avoir assisté à un sale coup de la CIA, est décidé à prendre sa revanche. Suite des coups bas au Moyen Orient, nouveau théâtre du come-back des Losers.


The losers – Version Panini Comics, T2 : Cheik et mat (0), comics chez Panini Comics de Diggle, Oliver, Jock, Garza, Dragotta, Loughridge
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2010

L'histoire :

Maintenant que les Losers savent que c’est Max, un des agents de la CIA, qui est responsable de l’ordre de les zigouiller, ils remontent sa piste. Clay, Cougar, Pooch, Roque et Aisha l’ont d’autant plus amère, que l’un des leurs, Roque, les a récemment vendus à Max. Cela ne les a cependant pas empêché de mettre à jour les liens que l’Agence entretient avec un consortium militaro-industriel, Goliath. Celui-ci utilise ses énormes moyens logistiques pour passer des tonnes d’héroïne. D’autre part, Max s’avère être un nom de code que la CIA utilise depuis plus de dix ans, ce qui ne facilite pas l’identification de l’homme qu’ils se sont jurés d’abattre. La pression s’accumule et après avoir récupéré un rapport d’activité sismique du Golfe Persique, ils se rendent au Qatar, où ils soupçonnent des banques off-shore de blanchir l’argent de la came. Sitôt arrivés, ils échappent de peu à une tentative de meurtre perpétrée par les services secrets qataris…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Cette suite d’une série de guerre datant des seventies et remise au goût du jour par Diggle et Jock, réserve une nouvelle fois de nombreux rebondissements et moult cervelles volant en éclat. C’est aussi spectaculaire que violent et le rythme ne baisse pas d’un iota. Si la trame est très classique, entre trahisons et vengeances à tour de bras, la tension est réelle. Ces anti-héros sont vraiment dans de sales draps. On finit par être gagné par la paranoïa dans laquelle ils baignent jusqu’au coup. Le découpage, très dynamique, fait vraiment penser au cinéma et ce n’est sans doute pas par hasard que la Warner a décidé de porter son adaptation sur grand écran. Pour ces épisodes 13 à 22, Jock passe la main à trois autres dessinateurs, mais l’homogénéité du graphisme est remarquablement respectée et les variations qualitatives vraiment minimes. A noter, le superbe travail du coloriste, qui nous gratifie de tons sablés idéaux pour ces contrées désertiques, et de bleus dignes des nuits américaines façon Hollywood. Du pur divertissement, rondement mené.

ISBN 9782809413540