parution 04 mars 2011  éditeur Panini Comics  collection Presse Marvel
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

Wolverine (revue) – Revue V 1, T206

L'heure des comptes (1) (kiosque)

Après le brillant rush d'Aaron et Braithwaite, la qualité des deux épisodes de ce numéro laisse à désirer, entre un scénario vu et revu et des graphismes faiblards. Une perte de vitesse qu'on espère temporaire !


 Wolverine (revue) – Revue V 1, T206 : L'heure des comptes (1) (0), comics chez Panini Comics de Liu, Way, Segovia, Eaton, Smith, Troy
  • Notre note Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2011

L'histoire :

Au sommaire de ce numéro kiosque : - L'heure des comptes, Prologue : San-Francisco, Tenderloin. Dans une piaule miteuse où une bouteille de Bourbon lui tient compagnie, Logan compulse le sac de correspondances qui constitue son seul bagage. Toutes ces lettres revenues du Japon, que Mariko Yashida n'a jamais ouvertes. Le voyageur canadien a le vague à l'âme et il en appelle à son seul ami, Kurt Wagner, alias Diablo. Les deux X-Men s'offrent un tête-à-tête durant lequel le griffu récapitule sa tragique histoire d'amour... - L'heure des comptes (1) : Une fois sa conscience soulagée, Logan concentre toute son énergie pour finaliser sa vengeance contre Romulus et composer avec son fils Daken, malgré leur relation toujours aussi tendue. Mais quelles surprises se réservent-t-ils l'un comme l'autre ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Sept contre un mettait en scène un Logan aux abois qui allait même jusqu'à faire appel à de vieilles connaissances capables de l'appuyer dans son plan de vengeance. La transition s'avère brutale, alors même qu'on se situe dans la continuité immédiate. On ne peut que regretter le départ de Braithwaite tant le dessin s'avère commun pour ce prologue et caricatural pour l'épisode signé par Segovia, dont la tendance à hypertrophier à l'extrême la morphologie du triumvirat Romulus / Wolverine / Daken est fatigante. Par exemple, ce ne sont plus des veines saillantes, mais des tubes de canalisation qu'on croit voir, sans parler du cadrage répétitif dans l'utilisation de très gros plans, méthode pratique pour éviter de camper des arrière-plans... Scott Eaton est plus classique dans son approche picturale. Mais certainement trop, puisque les planches de son prologue sont tout sauf originales. Pas moches, certes, mais sans aucune finesse, aucune subtilité. Qu'en est-il du scénario ? Même remarque : vu et revu. Le prologue, une sorte de flashback sentimental, c'est faire du neuf avec du vieux. Un procédé de recyclage qui ne peut provoquer l'enthousiasme que s'il est brillant. Vous l'avez compris, ce n'est pas le cas... Bon, inutile de s'acharner : on peut lire ce numéro, mais si on le rate, on ne sera pas passé à côté de grand-chose.

voir la fiche officielle ISBN 9782809418712