parution 01 mai 1993  éditeur Semic  Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

Dossier Serval

Après avoir enduré les pires souffrances lors des expérimentations de l’Arme X dont il fut victime, Logan n’a d’autre désir que d’accéder à la vérité qui le concerne. Une mini-série typique des années 90.


Dossier Serval, comics chez Semic de Hama, Silvestri
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Si le projet Arme X a été le pire cauchemar de Logan, il en subit encore de graves séquelles. Les reprogrammations de son cerveau ont non seulement failli le rendre fou, mais elles l’empêchent de savoir quels souvenirs lui appartiennent réellement. Les flashs se succèdent dans sa tête, mais il s’avère bien incapable de faire la part du vrai et du faux. Quelle est sa vérité ? Taraudé par cette question, il demande au Professeur Charles Xavier et à Jean Grey d’accéder à son inconscient. Une opération qui n’est pas sans risque, car son instinct bestial et meurtrier pourrait reprendre le dessus…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Si Weapon X s’était avéré comme une pierre angulaire pour Wolverine, le récit de Barry Windsor-Smith a aussi été une véritable aubaine pour Marvel et de nombreux auteurs que se sont succédés pour animer les aventures du X-Man. Surfant allègrement sur la vague du succès de cet arc, le Dossier Serval s’inscrit dans sa lignée, sans pour autant parvenir à en égaler l’intensité, ni la richesse. Il a cependant le mérite d’offrir beaucoup d’action et de dévoiler quelques éléments supplémentaires à la brillante histoire à laquelle il succède. Ainsi, on apprendra que Logan n’était pas le seul à avoir pâti des expériences militaires ayant eu lieu dans ce complexe effrayant situé quelque part au Canada. Voici en effet que le nom d’un certain Dents de Sabre ressort, alors que celui de Silver Fox apparaît…Et on retrouve aussi des personnages familiers, chez X-Men comme chez les affreux scientifiques du projet Arme X. Mais revenons à notre glouton : le thème central est ici la recherche de sa vérité, un sujet qu’on retrouve encore aujourd’hui dans le parcours du mutos. Si ses souffrances sont bien rendues, ses adversaires pour l’occasion constituent le point faible du scénario. En effet, l’apparition du robot Shiva n’a que peu de crédibilité, puisqu’il est conçu pour éliminer les Logan et autres créations du programme secret dont il est issu. Bonjour la cohérence et merci pour le fight final, façon boss de jeu vidéo. Heureusement, Marc Silvestri faisait déjà un boulot impressionnant. A lui tout seul, il sauve la baraque, avec des planches qui véhiculent parfaitement l’angoisse dans laquelle trempe notre héros. Sa rage et sa sauvagerie sont parfaitement retranscrites. Bref, sans avoir de génie, le Dossier Serval se laisse aussi lire sans déplaisir et son graphisme en fait même un comic typique des années 90.

ISBN