parution 01 septembre 1997  éditeur Semic  collection Semic Kiosque
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action Super-héros

Dv8 T1

(kiosque)

Une équipe de super humains est recrutée par une mystérieuse mécène pour effectuer des missions où le sang peut être amené à couler très vite. Un spin-off de Gen13 plutôt correct.


 Dv8 T1, comics chez Semic de Ellis, Ramos, Fouts
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

La richissime et mystérieuse Ivana conduit six individus à l'étage d'un immeuble. Ces personnes ne sont pas n'importe qui, puisqu'il s'agit de super-humains entraînés au combat. Dans ce groupe, on note la présence de Sublime, une jeune femme blonde, Evo, un homme garou, Powerhaus un type capable de drainer l'eau où qu'elle se trouve, Copycat une femme aux personnalités multiples, Threshold le chef d'équipe, Frostbite l'homme fort et Bliss la combattante sexy. Ces déviants obéiront aux ordres d'Ivana en échange d'un immense appartement et d'argent à volonté. S'ils profitent de cette manne financière inattendue pour faire la fête, se droguer ou acheter des objets inédits jusqu'alors, tous s'interrogent. En quoi va consister leur première mission ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Devant le succès de l'univers de Gen13, Jim Lee, Brandon Choi et J. Scott Campbell ont dans l'idée d'étendre leur univers. Dv8, jeu de mot signifiant "déviant" dans la langue de Molière, a été confié au scénariste britannique Warren Ellis. Celui-ci s'était fait remarquer par son écriture provocatrice et violente, mais suffisamment profonde et intelligente sur Doom 2099. L'histoire ne perd pas de temps et en l'espace de quelques pages, l'équipe est présentée. Le casting est pour le moins dynamique avec pas mal de gros bras, des fracassés du bulbe et un lycanthrope. Warren Ellis se plaît à confronter ses héros aux excès de la vie moderne, telles que la drogue ou les perversions sexuelles. Cela est parfois curieux et à d'autres moments amusants. Pour l'instant, dans les deux épisodes présents, le récit se déroule doucement et on attend vraiment que Dv8 décolle. Aux dessins, on retrouve le dessinateur mexicain Humberto Ramos. Son trait influencé par les mangas est encore balbutiant, certaines silhouettes sont pour le moins exagérées mais globalement, le résultat est très correct. Ajoutons aussi les caméos de Savage Dragon ou de Spawn. Un premier numéro intrigant qui devrait plaire aux fans de Gen13.

ISBN