parution 23 février 2011  éditeur Soleil  collection US comics
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Mondes décalés Graphic Novel

Les introuvables d'Alan Moore

D.R. et Quinch : Délinquants cosmiques (intégrale)

D.R.et Quinch sont deux adolescents extraterrestres en échec scolaire. A leur actif, diverses condamnations pour : kidnapping, coups et blessures, infractions au code la route, génocide... Une œuvre de jeunesse hilarante ! Incontournable.


Les introuvables d'Alan Moore : D.R. et Quinch : Délinquants cosmiques (1), comics chez Soleil de Delano, Davis, Moore
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2011

L'histoire :

D.R. et Quinch sont deux mutants extraterrestres en échec scolaire, pour ainsi dire. Par exemple, Ernie Quinch aime déclencher des bagarres et jouer avec des flingues. Son psychiatre dit que c’est un « malade psychotique ». Lui, en revanche, se trouve très sain d’esprit. Son pote, aldo Dobbs, alias D.R., est quant à lui un délinquant adepte des maisons de redressement. Leur mission : se venger de toute la vermine peuplant la planète Terre. Parmi les pérégrinations de ces deux timbrés, il y a :
D.R. s’éclate sur la Terre : Grâce à une carte de crédit intergalactique et à une bagnole spatio-temporelle, les voilà revenus dans le passé sur la planète Terre, à l’époque des horribles bâtiments pointus (les pyramides d’Egypte, en fait) et du premier pas sur la Lune (la peau de banane, c’était une idée de Quinch !). Visitant les ères géologiques, ils finissent par admettre que la Terre était bien un pot plein de pus. A anéantir, donc.
D.R. et Quinch marchent droit : Les deux amis ont commis des actes extrêmement déraisonnables. Ils sont donc jugés par un tribunal. A leur actif : torture, diffamation, chantage, délit de fuite, détention d’armes nucléaires, violation de sépulture, génocide, miction sur la voie publique, contrefaçon de reliques sacrées, transmutation de métal en or, et 32 délits si peu courants, qu’ils n’ont même pas de nom. Le juge accepte de leur laisser une seconde chance : ils devront accomplir, en un mois, une œuvre honnête et charitable…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Inutile de présenter Alan Moore, génie britannique du 9e art, sans doute un des meilleurs scénaristes actuels, tous genres confondus. Alan Moore est de ceux qui donnent lettres de noblesse et maturité à la BD. Après la sortie des Inédits d’Alan Moore chez Soleil US comics, voici donc les Introuvables. Œuvre de jeunesse incontournable (83-84), D.R. et Quinch fut publié sous la forme d’histoires courtes dans l’hebdomadaire 2000 AD. Tous les thèmes fétiches de Moore y figurent déjà : aliénation, chaos existentiel, désenchantement, folie lucide… Plein de fraîcheur, ça a la saveur de la jeunesse et l’odeur de l’insouciance. Fonçant tête baissée, Moore distille dans ses deux ados rebelles, délinquants et un peu punk aussi, une part fantasmée de son propre parcours. N’oublions pas que Moore fut adepte de LSD, avant de se faire exclure du lycée ! Surtout, D.R et Quinch est un jeu de massacre drôle et délirant. Moins de profondeur, peut-être, que dans ses chefs-d’œuvres V pour Vendetta et Watchmen, mais beaucoup plus de spontanéité, de distance ironique et déjà, à l’époque, une lucidité sombre doublée d’une maîtrise époustouflante. A l’état embryonnaire, ce D.R. et Quinch annonce l’esthétique apocalyptique que développera Moore dans From Hell, par exemple. Seul bémol ici, le dessin de Davis, un peu brouillon parfois et pas toujours lisible. Au final, pour mieux comprendre la genèse du parcours de Moore, rien de mieux que de (re)découvrir ce petit chef-d’œuvre débordant de vitalité et d'invention. Délirant et hilarant de bout en bout, au cœur d’un univers apocalyptique mêlant humour et horreur, l'opus se révèle indispensable tant pour les fans que pour les novices. Sans concession et irrévérencieux, ce D.R. et Quinch est à lire absolument.

voir la fiche officielle ISBN 9782302015333