parution 04 décembre 2015  éditeur Urban Comics  collection Urban Games
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Adaptation

Batman Arkham Knight T1

Les origines

Après moult exploits, Bruce Wayne hésite à poursuivre son rôle de justicier sous le costume de Batman. Mais devant les menaces omniprésentes, a t-il réellement le choix ? Un prologue au jeu vidéo Arkham Knight plutôt correct.


 Batman Arkham Knight T1 : Les origines (0), comics chez Urban Comics de Tomasi, Bogdanovic, Rocha, Guara, Rauch, Dalhouse, Shannon, Panosian
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Urban Comics édition 2015

L'histoire :

Sortant du Cinema Monarch avec le Joker mort dans les bras, Batman traverse des rangs de voyous et autres policiers. Le Chevalier Noir dépose le corps de son ennemi au Commissaire Gordon et repart aussitôt protéger Gotham. Il croise rapidement l'Electrocuteur qu'il neutralise assez vite. À la morgue, le corps du Joker s'apprête à être étudié lorsque les chirurgiens découvrent une clé USB située dans sur l'abdomen du criminel. Soudain, un gaz s'échappe... Plusieurs nuits après la mort supposée du Joker, Batman continue de corriger les nombreux criminels d'Arkham City. Alors qu'il rentre à la Bat-cave, il constate qu'un programme pirate a pris possession des chaînes de télévision. Le Joker propose plusieurs millions de dollars à qui sera capable de ramener son corps à sa très chère Harleen. En plus, à travers quelques phrases, le Joker laisse des indices à son meilleur ennemi. Des bombes sont placées dans toute la ville et il n'y a qu'à l'asile d'Arkham que la façon d'éviter un massacre se trouverait...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Grâce au studio Rocksteady, Batman s'est offert une quadrilogie de jeux vidéo absolument mémorable. Arkham Knight est le dernier volet en date et comme souvent avec les licences vidéoludiques qui fonctionnent, et à fortiori lorsque le personnage et son univers viennent des comics, une version bande dessinée est imaginée. Contrairement à des adaptations souvent dénués d'intentions artistiques, Arkham Knight dispose d'un récit qui devrait plaire aux fans des jeux. Il faut dire que l'éditeur a confié l'écriture à Peter Tomasi, l'un des scénaristes qui travaillent sur le super-héros depuis plus d'une décennie. Talentueux et offrant des histoires parfaitement calibrées, l'auteur vient combler le jeu vidéo en lui offrant un prologue particulièrement efficace où l'on voit un Bruce Wayne quelque peu troublé par sa mission de justicier. Le récit est efficace et respecte merveilleusement bien la saga vidéoludique. En outre, les passionnés y trouveront un apport supplémentaire venant éclairer certaines zones d'ombre de l'histoire originale. Pour les dessins, nous n'avons pas là de noms ronflants, mais plutôt des artistes à suivre. En effet, Victor Bogdanovic a un trait très prometteur, et même s'il n'arrive pas à la cheville du style dont il s'inspire (celui de Greg Capullo), cela reste plus que correct. IG Guara et Robson Rocha parviennent à conserver une approche similaire, évitant toute catastrophe visuelle avec une rupture de style. Prévu comme un produit dérivé lambda par certains, cet Arkham Knight présente suffisamment de qualités pour que le fan de jeux vidéo y trouvent pleinement son compte.

voir la fiche officielle ISBN 9782365778305